samedi 5 décembre 2020
Les brèves du JT Confinement : quel impact sur la qualité de l’air en Occitanie ?

Confinement : quel impact sur la qualité de l’air en Occitanie ?

Avec le confinement de la population et le ralentissement de l’activité et en particulier des déplacements, quelles sont les conséquences sur la qualité de l’air en région ? Atmo Occitanie fait le point sur la situation sur la première semaine écoulée. 

CC Tonio94

Premier constat d’Atmo Occitanie : le confinement a un impact direct sur les concentrations en dioxyde d’azote. À proximité des voies de circulation, la diminution a été visible dès la mise en place du confinement. Cette diminution s’est poursuivie au cours de la semaine dernière avec une baisse de près de 70 % des concentrations de NO2 le weekend. Pour rappel, le secteur des transports est le secteur d’activité majoritaire en termes d’émissions d’oxydes d’azote, en contribuant à 67 % des émissions régionales. Par ailleurs, La diminution du dioxyde d’azote s’observe également en situation de fond sur la région, où les concentrations ont diminué progressivement au cours de la semaine dernière pour atteindre une baisse de 75 % le samedi 21 mars 2020, par rapport à la situation observée en moyenne pour cette même%journée au cours des 3 dernières années.

Pas encore d’impact sur les concentrations en particules

L’impact du confinement, que ce soit sur les concentrations en particules en suspension (PM10) ou sur les concentrations en particules fines (PM2, 5) n’est pas visible sur cette première semaine, indique Atmo Occitanie. Leur niveau reste très faible. Il est à noter que le trafic routier n’est pas le principal secteur d’émissions de particules dans l’air. Le secteur résidentiel, au travers notamment des dispositifs de chauffage, contribue à près de la moitié des émissions totales de particules fines (PM2.5) à l’échelle régionale. Deux situations particulières observées en Occitanie cette semaine 12 empêchent d’évaluer l’impact sur les concentrations de particules PM2, 5 : en début de semaine (de mardi à jeudi), la région Occitanie a été marquée par la présence dans l’air de particules sahariennes apportées par les masses d’air et, en fin de semaine, les conditions météorologiques ont favorisé la formation de particules secondaires qui ont contribué à l’augmentation des concentrations de particules dans l’air ambiant.

Pas d’impact interprétable du confinement sur la pollution à l’ozone

Il est difficile, pour Atmo Occitanie, de conclure sur l’impact de la diminution de l’activité sur les concentrations d’ozone cette première semaine, en raison de la forte influence des conditions météorologiques et des émissions de polluants précurseurs de l’ozone dans l’atmosphère. Une analyse sera réalisée dans les prochains jours afin de disposer d’un échantillon de données plus important.

Source : communiqué de presse

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport