Un label “Cités éducatives” pour développer l’excellence éducative au Mirail

Le Conseil Municipal du 29 novembre a voté la création de la Cité éducative du « Grand Mirail ». Un dispositif piloté par la mairie de Toulouse et doté, par l’Etat de 85 000 euros, pour développer dans les quartiers prioritaires des équipements éducatifs et de coordonner les acteurs éducatifs. 

Barre_immeuble_mirail-cité éducative © Alteo 31300
Le quartier du Grand Mirail bénéficiera du programme Cité éducative © Creative commons – Alteo31300

Les « Cités éducatives » font partir d’un programme interministériel, porté par les ministères de la Ville et du Logement et de l’Éducation nationale, qui mobilise l’ensemble des acteurs éducatifs, dans les quartiers prioritaires, autour de l’école. Grâce à un travail partenarial avec l’État, l’Éducation nationale, la Mairie de Toulouse et Toulouse Métropole, le quartier du Grand Mirail a obtenu le label « cité éducative » en septembre dernier. Ce dispositif a été développé dans le cadre du Contrat de Ville, en articulation avec le Projet éducatif de territoire (PEDT).

Pour parvenir à l’objectif de « Territoire à haute qualité éducative », la Cité éducative du «Grand Mirail » devra répondre à trois grands objectifs : conforter le rôle de l’école, promouvoir la continuité éducative et ouvrir le champ des possibles.

Avec cette labellisation, un plan d’action sera élaboré jusqu’en 2022. L’État y consacrera 100 millions d’euros sur trois ans. Au lancement de cette dynamique, 100.000 euros sont attribués au Préfet de la Haute-Garonne dès 2019, dont 85.000 euros à la Mairie de Toulouse, pilote du projet, pour structurer la Cité éducative notamment pour financer la réalisation du projet. Cela permettra également à la Municipalité le cofinancement de deux postes : un coordinateur du projet de cité éducative et un éducateur de jeunes enfants référent de parcours de réussite éducative pour les moins de 6 ans.

Des Cités éducatives pour coordonner et développer l’éducation

À travers le dispositif de la Cité éducative, l’objectif est aussi d’améliorer la coordination des acteurs éducatifs, de trouver collectivement des solutions aux problématiques rencontrées par les enfants et leurs parents, d’expérimenter des réponses innovantes en matière de prévention et de prise en charge. Cette enveloppe servira également au développement d’équipements éducatifs ainsi qu’à la mise en place d’actions de communication et d’évaluation.

La concertation, déjà en route notamment avec les associations d’éducation populaire intervenant dans les quartiers du Grand Mirail, se poursuivra dans les prochaines semaines afin de développer au plus près des attentes des quartiers des réponses adaptées.

(Source : communiqué de presse)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.