5 757 places d’hébergement pour les sans-abri en Haute-Garonne

Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, rappelle qu’un dispositif renforcé de veille et d’hébergement des sens-abri est mis en place dès le 1er novembre, début de la période de veille hivernale afin de protéger les personnes à la rue. 

Logement : le DAL met la préfecture face à ses obligations

Le dispositif de veille sociale s’appuie avant tout sur les 5 757 places d’hébergement généraliste pérennes que compte la Haute-Garonne et qui accueillent régulièrement de nouvelles personnes :

1 584 places d’hébergement d’urgence,
133 places d’hébergement de post-urgence,
565 places d’hébergement d’insertion,
3 475 places de logement temporaire ou adapté.

En complément, l’État mobilise en tant que de besoin, le dispositif d’hébergement hôtelier.

En cette période hivernale, les moyens mobilisés par la veille sociale sont augmentés :
Les équipes de rue, qui vont à la rencontre des personnes sans abri, interviennent pour assurer 2 à 4 maraudes quotidiennes dans l’agglomération toulousaine dans un cadre opérationnel coordonné par le service intégré d’accueil et d’orientation (SIAO). Leur mission est « d’aller vers » les personnes à la rue afin de créer du lien social par le biais d’une collation, de kits hygiène, d’un don de vêtement ou de duvets.
L’équipe d’écoutants du 115, numéro unique d’urgence sociale qui centralise et évalue toutes les situations de demande d’hébergement est renforcée.

En cas de grand froid, des mesures supplémentaires seront activées de manière adaptée. Leur déclenchement s’appuie sur la vigilance météorologique permettant d’évaluer l’impact prévisible ou avéré de la vague de froid.

 

Source : Communiqué de la préfecture de Haute-Garonne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.