dimanche 24 octobre 2021

Contact

ActualitésLe plan du gouvernement pour désengorger les urgences

Le plan du gouvernement pour désengorger les urgences

Augmenter le nombre de médecins, mieux les répartir sur le territoire tout en coordonnant les différents acteurs de la santé pour créer de véritables urgences de ville… Telles sont les ambitions du projet de loi de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, qui doit être adopté d’ici l’été.

Déploiement des Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS)
C’est l’un des éléments centraux du projet gouvernemental pour désengorger les urgences. Le plan ‘’Ma santé 2022’’ prévoit le déploiement de 1 000 CPTS sur l’ensemble du territoire qui en compte actuellement 200. Ces structures, créées par la loi Touraine de janvier 2016, invitent médecins libéraux et hospitaliers à travailler main dans la main pour constituer des urgences de ville. Contrairement aux maisons de santé, elles n’impliquent pas de se regrouper au sein d'un même lieu mais associent des professionnels de santé de toutes spécialités, qui continueront d’exercer où ils en avaient l'habitude.

En maisons et centres de santé, en cabinets collectifs ou individuels, voire en établissement médico-social (particulièrement en Ehpad). Leur rôle est d’organiser leur activité quotidienne de façon à mieux structurer les parcours de soin, et ainsi faire de l’exercice isolé une exception. À défaut d’initiatives des professionnels, les Agences régionales de santé (ARS) pourront susciter la constitution de CPTS. Ces dernières auront par exemple pour mission de développer l’offre de télémédecine, coordonner les interventi...

Ceci est un contenu Premium

Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l’info toulousaine autrement.

 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img