mercredi 8 décembre 2021

Contact

EconomieOccitanie. Des revenus fiscaux moins importants que dans le reste du pays

Occitanie. Des revenus fiscaux moins importants que dans le reste du pays

Le revenu fiscal moyen des foyers en Occitanie est moins important que dans le reste du pays. La région est onzième sur treize.

Le revenu fiscal moyen des foyers en Occitanie est moins important que dans le reste du pays. La région est onzième sur treize.
Le revenu fiscal moyen des foyers en Occitanie est moins important que dans le reste du pays. La région est onzième sur treize. moerschy / Pixabay

Les revenus fiscaux des foyers en Occitanie sont inférieurs à la moyenne nationale. C’est ce que révèle une note de l’Insee, basée sur des revenus de l’année 2018, et relayée par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) d’Occitanie lundi 8 novembre.

Le revenu fiscal permet d’avoir une idée du niveau de vie d’un foyer. Il correspond à l’ensemble des revenus d’un foyer, qu’ils soient imposables ou non. Le montant de ce revenu est généralement demandé par des organismes pour accorder des aides sociales ou des bénéfices.

Le revenu moyen par foyer fiscal est de 24 682 euros en Occitanie. C’est 5,6 % de moins que la moyenne de la “France de province”, qui s’établit à 26 157 euros. C’est aussi 11,7 % de moins que la moyenne de la France métropolitaine, qui atteint 27 942 euros. Avec ce montant, l’Occitanie se classe onzième sur les treize régions françaises.

Un chiffre à relativiser

Mais ce résultat doit être relativisé. L’Observatoire économique (OBSéco) d’Occitanie a analysé ces données. “La structure économique des territoires (nature des activités, taille des entreprises…) s’ajoute à la structure démographique (rapport actifs-retraités) et viennent peser sur ce mauvais classement”, écrit la CCI d’Occitanie.

“Ainsi, la part des revenus d’activité dans le total des revenus déclarés est de 63,9 % en Occitanie, contre 67,5 % en France métropolitaine, ce qui montre notamment que la part de revenu des retraités est assez important.” Or, les revenus d’une personne à la retraite sont moins importants que lorsqu’elle était en activité. Et la part des retraites, pensions et rentes au regard des revenus déclarés est de 29,3 % en Occitanie. C’est plus qu’au niveau national, 26,2 %.

La note de l’Insee montre également que “seuls 46,3 % des revenus fiscaux sont imposés en Occitanie, alors qu’ils sont 51,7 % en France. De la même façon, la part des traitements et salaires dans le total des revenus déclarés est de 54,7 % en Occitanie (dixième place dans la hiérarchie des régions), contre 59,7 % en France”. La région est aussi la quatrième région avec le taux de pauvreté le plus important. Il atteint 17,2 % contre 14,6 % dans le reste de la France métropolitaine.

Les inégalités du revenu fiscal en Occitanie

Il y a des inégalités à l’intérieur même de la région. Ainsi, “avec 23 370 euros par an, seuls les contribuables de Haute-Garonne présentent un revenu médian supérieur à la moyenne régionale, qui est de 20 420 €”, d’après les données soulignées par la CCI d’Occitanie. Seuls, l’Hérault, l’Aveyron, le Gers, le Lot et les Hautes-Pyrénées dépassent la barre des 20 000 euros.

Aussi, 46,3 % des foyers fiscaux sont imposés en Occitanie. Mais seuls deux départements, la Haute-Garonne (53,5 %) et de l’Aveyron (48,4 %) sont au-dessus de cette moyenne et tire donc les chiffres vers le haut.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img