lundi 20 septembre 2021

Contact

EconomieAnnulation du PLUIH de Toulouse Métropole : la colère de Jean-Luc Moudenc

Annulation du PLUIH de Toulouse Métropole : la colère de Jean-Luc Moudenc

Après l’annulation, ce jeudi 20 mai du plan local d’urbanisme (PLUIH) de Toulouse Métropole, son président Jean-Luc Moudenc dénonce « une décision qui piétine la volonté du peuple. »

Pour Jean-Luc Moudenc, la décision d'annuler le plan local d’urbanisme (PLUIH) de Toulouse Métropole « piétine la volonté du peuple » ©PS
Pour Jean-Luc Moudenc, la décision d’annuler le plan local d’urbanisme (PLUIH) de Toulouse Métropole « piétine la volonté du peuple » ©PS

Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole n’a pas tardé à réagir, ce jeudi 20 mai, à l’annonce de l’annulation de son plan local d’urbanisme (PLUIH) par le Tribunal administratif de Toulouse. Dans un communiqué de presse, l’édile regrette que la justice ait refusé la demande « de voir modulés dans le temps les effets de cette annulation ». Et s’étonne qu’ « elle n’ait même pas suivi les conclusions de son rapporteur public qui préconisait pourtant un report des effets de l’annulation au 31 décembre 2021, eu égard à la gravité des enjeux ! ». Jean-Luc Moudenc parle d’une « décision lourde de conséquence pour la Métropole et ses habitants » et prévient, dores et déjà, que la collectivité fera appel de ce jugement auprès de la Cour administrative d’appel de Bordeaux. Elle déposera auprès de cette juridiction une requête en sursis à exécution.

« C’est, je le crains, la contribution à un prochain triomphe populiste »

Bien que le président de Toulouse Métropole se dise « très attaché au contrôle du juge, pour préserver l’État de droit et les libertés publiques », il n’hésite pas à égratigner l’institution. « Comme démocrate, je m’inquiète d’une décision profitant à quelques propriétaires fonciers, prise par trois juges dans une salle de réunion, qui piétine la volonté du peuple (…) » Jean-Luc Moudenc termine sa déclaration en dénonçant un « encouragement à l’individualisme déjà exacerbé ». Il estime que l’annulation du PLUIH renforcera dans la population le « mépris d’une élite éloignée des réalités de la vie quotidienne ». « Le résultat sociétal, c’est, je le crains, la contribution à un prochain triomphe populiste. »

Source : communiqué de presse

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img