lundi 27 septembre 2021

Contact

EconomieUne aide exceptionnelle pour les exploitants des remontées mécaniques

Une aide exceptionnelle pour les exploitants des remontées mécaniques

L’État a débloqué 54 millions d’euros pour les exploitants des remontées mécaniques du Massif des Pyrénées.

Yoan Crouzillat_Savasem_Ax 3 Domaines 1
© Yoan Crouzillat / Savasem / Ax 3 Domaines.

La crise sanitaire a entraîné la fermeture au public des remontées mécaniques durant la saison 2020-2021. Pour leurs exploitants publics et privés, cette situation a entraîné une “baisse significative voire une absence totale des recettes”. Pour faire face à cela, l’État a mis en place un dispositif d’indemnisation spécifique des exploitants (entreprises, associations et collectivités publiques) permettant de compenser, “partiellement et sous certaines conditions”, les pertes des exploitants.

Compenser 70 % des charges fixes

Cette subvention exceptionnelle permet de compenser 70 % des charges fixes des exploitants, elles-mêmes estimées à 70 % du chiffre d’affaires. 26 dossiers ont été déposés pour 30 stations de ski et un train touristique à crémaillère sur les six départements du massif des Pyrénées (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales). Au total, “près de 54 millions d’euros d’aides auront été versées aux collectivités publiques et entreprises pyrénéennes, exploitantes de remontées mécaniques, pour compenser la fermeture exceptionnelle de leur activité”.

“Saison blanche” pour les remontées mécaniques

Étienne Guyot, préfet coordonnateur du Massif des Pyrénées, se réjouit « de la réponse “sur mesure” que l’État a pu apporter aux exploitants de remontées mécaniques du massif des Pyrénées, avec une aide exceptionnelle de 54 millions d’euros injectée directement dans l’économie locale montagnarde, durement frappée par la crise sanitaire après une saison blanche ».

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img