vendredi 22 octobre 2021

Contact

OccitaniePlan Montagne : 50 millions d'euros pour indemniser les stations de ski...

Plan Montagne : 50 millions d’euros pour indemniser les stations de ski pyrénéennes

Le premier ministre Jean Castex avait assuré une aide en faveur des stations de ski et exploitants de remontées mécaniques qui n’ont pas été allumées de l’hiver. Un “Plan Montagne” dévoilé le 23 avril 2021 qui concernera 13 stations de ski, à hauteur de 50 millions d’euros. Le projet prône une évolution environnementale.

Montagnes pyrénéennes sous un coucher de soleil
@wikimedia commons

Saint Lary, Val Louron, Peyragudes, Cauterets, Le Pic du Midi ou encore Gourette… Au total, 13 stations du massif pyrénéen ont déjà reçu une aide de 50 millions d’euros dans le cadre du Plan Montagne souhaité par le gouvernement selon les services de l’État. Le Premier ministre Jean Castex avait annoncé cette aide afin d’épauler les stations de ski et remontées mécaniques victimes de la crise sanitaire cet hiver.

“Depuis les plans neige des années 1960 et 1970, dont le but était d’aménager des stations de sports d’hiver de haute montagne, il n’y avait pas eu de grand plan d’investissement dédié à la montagne”, rappelle la préfecture d’Occitanie dans un communiqué. L’ambition du Plan Montagne est notamment d’accompagner “la diversification et la digitalisation de l’offre touristique de loisirs et de services des stations” et “la rénovation du parc d’hébergements touristiques”.

Une transformation Pyrénéenne liée au changement climatique

Mais un volet important de ce grand plan d’investissement reste aussi la “prise en compte de la dimension environnementale”. L’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique avait annoncé un chiffre alarmant en 2018 : “50% des glaciers pyrénéens ont disparus dans les derniers 35 années”.

“La relance de l’activité touristique passera par une meilleure prise en compte du développement durable (préservation de la ressource en eau, biodiversité, mobilités…), une tendance forte dans les nouvelles pratiques touristiques”, souligne la préfecture.

Eva Kruyver

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.
 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img