dimanche 13 juin 2021

Contact

CultureLes trois sœurs du groupe toulousain Aöme sortent un nouveau titre

Les trois sœurs du groupe toulousain Aöme sortent un nouveau titre

Avec « Fréquenter », leur tout dernier titre sorti ce dimanche 17 janvier, les trois sœurs toulousaines d’Aöme, qui ont affolé les compteurs Youtube à leurs débuts, se présentent sous un nouveau visage.

Aöme nouveau titre
Le tout nouveau titre du groupe toulousain Aöme est sorti ce dimanche 17 janvier

C’est un titre qui sonne comme une renaissance. Léana, Jade et Lynn, les trois sœurs du groupe toulousain Aöme ont sorti ce dimanche 17 janvier leur tout nouveau morceau, intitulé Fréquenter, en collaboration avec un autre artiste de la Ville rose, le rappeur Savin. Une chanson conçue autour du mot « Fréquenter », qui lui a donné son nom. « Nous avions envie d’appuyer sur ce mot qu’on utilise pas forcément dans la vie de tous les jours pour parler des rapports filles-garçons. Il a un côté désuet qui tranche avec un texte très urbain et moderne », explique Léana, la grande sœur.

Battle filles vs garçons dans l’ambiance des années 1920

Le clip, tourné à Toulouse, met ainsi en scène les quatre artistes dans une sorte de « battle » homme-femmes, entre l’ambiance sulfureuse d’un bar clandestin des années 1920 et un ring de boxe. En robes de pin-up vénéneuses aussi bien qu’affublées de short et gants de combat, les trois membres d’Aöme entendent bien montrer leur caractère.

Un moment qu’elles attendaient avec d’autant plus d’impatience qu’il représente un tournant important dans leur évolution. « Pour la première fois, nous avons chacune écrit nos textes. C’est une façon d’affirmer nos personnalités différentes mais aussi de marquer une transition entre l’Aöme d’aujourd’hui et celui d’avant. Nous avons grandi et acquis une expérience qui fait que nous sommes plus investies dans les compositions », confie Lynn.

Des millions de vue sur Youtube

Il faut dire que tout a commencé très vite et très tôt pour Aöme. Depuis leur plus jeune âge, les trois sœurs chantent dans les mariages en rêvant de carrières artistiques. Inscrite au conservatoire de théâtre, Léana montre la voie aux jumelles Jade et Lynn. Cette dernière a 13 ans quand elle participe à l’émission The Voice Kids. C’est à cette occasion que les sœurs ont été conviées à chanter ensemble et que l’idée d’un groupe a commencé à germer.

Après avoir posté une première vidéo, en toute innocence, elles sont tout de suite démarchées pour faire les fameuses « covers » qui leur ont values une ascension fulgurante, en 2016. Elles récoltent des millions de vue sur Youtube avec des reprises d’Ed Sheeran, Vianney ou Bigflo et Oli, signent un contrat avec une grande maison de disques et enchaînent les scènes prestigieuses, comme celle de « La chanson de l’année » sur TF1 ou de la place du Capitole, lors de la fête de la musique.

Réinvention

Mais alors que la voie semblait toute tracée pour elles, les jeunes femmes ont donc décidé de reprendre la main sur leur projet, de manière plus autonome. « On nous a frayé un chemin avec des recettes qui fonctionnent et nous en avons été très contentes. Cela nous a appris beaucoup de choses, notamment sur l’industrie de la musique, qui nous était totalement inconnue jusque-là. Mais aujourd’hui, nous voulons nous présenter différemment, telle que nous sommes réellement », affirme Léana.

Aöme nouveau titre
Avec leur nouveau titre, les trois soeurs d’Aöme prennent un nouveau départ

Un album en vue ?

En plus d’une écriture plus précise et incisive, les trois sœurs, musiciennes autodidactes, prennent goût à créer leurs propres mélodies. Leur univers ? « De la pop urbaine ouverte aux influences de chacune », avance Jade. Outre Fréquenter, les membres d’Aöme ont élaboré plusieurs morceaux ces derniers mois avec, bien sûr, quelque part en tête, l’idée d’un album. Certaines ont de quoi mettre le feu au dancefloor, d’autres sont plus intimes. Le champ des possibles a grandi, comme leur lien de sœur.

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img