samedi 16 octobre 2021

Contact

CultureToulouse. Le 27e forum des langues sur la place du Capitole

Toulouse. Le 27e forum des langues sur la place du Capitole

La 27e édition du Forum des langues du monde est organisée sur la place du Capitole à Toulouse durant l’après-midi du dimanche 10 octobre. Une centaine de langues sont représentées durant cet événement.

La 27e édition du Forum des langues du monde est organisée sur la place du Capitole durant l’après-midi du dimanche 10 octobre. Wikimedia_Commons
La 27e édition du Forum des langues du monde est organisée sur la place du Capitole à Toulouse durant l’après-midi du dimanche 10 octobre. Wikimedia_Commons

Le Forum des langues du monde revient sur la place du Capitole à Toulouse pour sa 27e édition durant l’après-midi de ce dimanche 10 octobre. “Pendant cette journée, les Toulousains pourront venir à la rencontre de plus d’une centaine de langues et des cultures du monde entier autour d’ateliers d’initiations et d’animations populaires. De l’amharique au zaza, du sara au soussou en passant par le kurmandji, aucune langue n’est oubliée”, annonce la mairie de Toulouse dans un communiqué.

Comme beaucoup de rendez-vous, le forum n’a pu avoir lieu l’an dernier à cause de l’épidémie de la Covid-19. “Le forom a connu un grand succès à Toulouse et dans d’autres villes de la région, en France et dans le monde. Une cinquantaine de villes s’y sont essayées, trente-cinq d’entre elles en organisent régulièrement. Nos principes et nos thèses ont été discutés dans de nombreux colloques internationaux et dans de nombreuses publications alors que nous ne sommes qu’une modeste association locale, qui n’est adossée à aucune institution et qui n’est organisée que par des bénévoles”, indiquent les organisateurs.

Parmi les principes du forum, “l’égalité des stands posant matériellement et spectaculairement la découverte de la linguistique contemporaine que toutes les langues sont égales anthropologiquement. Pour aller vite : elles peuvent toutes dire ce que les peuples qui les parlent ont besoin de dire. Ce qui implique qu’il n’y a pas de caractères des langues, qu’il n’y a pas de langues plus ceci ou cela que les autres (plus riches, plus claires, plus belles, etc.), comme on l’entend encore partout, et hélas dans des institutions majeures de la société française”.

 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img