Katcross : dansez maintenant !

Le duo toulousain trace son sillon dans l’univers de la musique électronique. Alors que sort son nouvel album, Katcross donne un concert au Métronum pendant les Rencontres ville & handicap. Faisant fi de son fauteuil roulant, la chanteuse, Cathy Cros, veut continuer de faire danser les foules. – Maylis Jean-Préau

katcross toulouse
© Dariya NIKOLAEVA

OPUS

Avec l’album Downloading Time, qui sort le 1er décembre, Katcross confirme sa place d’ovni du monde musical : synthétiseurs et sampleurs croisent une trompette et un saxophone créant un univers à part. « J’ai pris le temps d’observer le passé, de réfléchir aux rencontres que j’ai faites pour écrire des textes très personnels », explique Cathy Cros, à la voix et aux claviers.

CHOC

Pour la première fois dans l’une de ses chansons, Cathy Cros parle de l’accident de ski qui l’a rendue paraplégique à 12 ans. Elle a voulu évoquer le drame « sans pathos, sur une musique dansante et en ajoutant un aspect poétique ». Elle raconte « la chute, le coma et le corps qui se relève malgré tout ». Un clip tourné dans les Pyrénées et à Rodez sera diffusé lors du concert qu’elle donnera au Metronum, le 23 novembre.

ORIGINES

Cathy Cros et Mathieu Blanc, son acolyte depuis cinq ans, s’amusent à dire qu’ils sont « le symbole de la réunification de l’Aveyron ! » Lui, vient du Nord du département, elle du Sud, où ses parents sont agriculteurs. « Ma mère m’a poussée à faire de la musique. Comme il n’y avait pas de place au cours de piano, je me suis inscrite en orgue d’église », raconte-t-elle. Mathieu Blanc, lui, a commencé la guitare à 16 ans dans un groupe de rockabilly à Rodez.

ÉTOILE

Après avoir étudié à Music’Halle à Toulouse, Cathy Cros fonde Katcross en 2000. Au cours de sa carrière, l’artiste a souvent fait preuve d’audace. En 2002, avant le concert du célèbre chanteur britannique Tricky, elle se retrouve à côté de lui dans la salle : « Je lui ai donné une démo. Un an plus tard, il a inclus mon morceau dans sa compilation ! »

VOLONTÉ

« Je ne mets pas mon handicap en avant, je ne veux pas être considérée comme la chanteuse en fauteuil » , souffle Cathy Cros. L’artiste a néanmoins dû affronter de nombreux obstacles : « Il n’y a jamais d’accès à la scène pour mon fauteuil. Mais le plus difficile, c’est l’image qui m’est parfois renvoyée. » En faisant danser les salles de concert sur sa musique hypnotique, elle espère faire passer le message : « Avec un handicap aussi, on peut aller au bout de ses projets ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.