dimanche 17 octobre 2021

Contact

ActualitésFrançois Vermel, le conteur de Saint-Julia

François Vermel, le conteur de Saint-Julia

Il était une fois, dans le petit village haut-garonnais de Saint-Julia, un homme nommé François Vermel. Il y a 20 ans, il a changé de métier pour devenir conteur professionnel. Voici son histoire.

“Le contoir de bistrot”. Contes dits par François Vermel, Cie Les Pieds sur terrre. Théâtre du Chien Blanc, Toulouse.

Artiste

« Adolescent, j’ai pratiqué le théâtre, la sculpture et la céramique ». S’il a toujours ressenti ce besoin de s’exprimer à travers les arts, François Vermel n’a pas pris conscience de la force des contes lorsqu’il était enfant, mais à 32 ans. « Je l’ai découverte lors d’un spectacle du conteur sénégalais Mamadou Diallo. J’étais subjugué. »

Reconversion

Alors qu’il était entrepreneur dans le bâtiment, ce Haut-Garonnais a décidé, « une fois [s]es enfants devenus grands », de changer de métier pour enfin vivre de sa passion : le conte. Après avoir suivi des stages et des formations, il est ainsi devenu conteur professionnel, intermittent du spectacle, à 45 ans.

Moderne

Si les conteurs existent depuis la nuit des temps, François Vermel ne s’abandonne pas à la nostalgie d’un passé oublié et ne se contente pas de refaire ce qui a déjà été fait. Bien au contraire « Je m’inspire des contes traditionnels, mais je m’intéresse à leur sens plus qu’à leur forme pour en faire des récits contemporains divertissants, alliant l’humour à l’émotion, et accessibles à tous les publics. »

Altruiste

En tant que conteur, François Vermel souhaite « nourrir le monde intérieur » de ses auditeurs. « Comme dans le bâtiment, ce que j’aime dans mon métier, c’est le sentiment d’être utile aux Hommes. »

Et pour cela, il n’hésite pas à s’effacer derrière ses histoires. « La modestie est la première qualité d’un conteur, la matière d’un conte est si puissante qu’il faut l’aborder avec humilité. »

Transmission

Il y a six ans, il a créé, avec l’association Dahu Téméraire, la formation professionnelle ”L’art du conteur”, dont la prochaine session se tiendra du 18 février au 14 juin 2019. « Dès que l’on saisit que l’art n’est pas qu’un divertissement mais une manière d’interroger la société, on comprend qu’il est important de transmettre le savoir et l’expérience accumulés au fil des siècles », confie le conteur.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img