mercredi 25 novembre 2020
Culture Christina Wagner : Le cirque pour tous

[En vue] Christina Wagner : Le cirque pour tous

Depuis 15 ans, l’association toulousaine Par Haz’Art, basée à la Grainerie de Balma, propose un projet innovant autour du cirque. Au cœur de son action, le développement et la promotion de la jonglerie mais aussi l’accès à la pratique du cirque pour les personnes en situation de handicap. Christina Wagner, coordinatrice de l’association, nous livre explications et impressions.

Par Myriam Balavoine

Jonglerie. Si l’association a vu le jour en 2000, c’est d’abord pour fédérer les jongleurs toulousains à travers un événement : Boudu La Jongle. «Toulouse est une grande ville circassienne, avec le Lido et l’espace de la Grainerie. Il y a une réelle effervescence de la jonglerie. Notre but, avec Boudu La Jongle, était de créer un échange de pratiques et de techniques dans un cadre festif.» explique Christina.

Mélange. En 2008, l’envie vient à Par Haz’Art de créer des ateliers pour un public spécifique. La coordinatrice se rappelle : «Peu de choses étaient proposées pour les personnes en situation de handicap. Rendre accessible cette pratique et permettre aux gens de se rencontrer, de se mélanger étaient essentiel pour nous». C’est en 2009 que le projet de formation et de création de cirque adapté et pour tous voit le jour.

Handicap. L’offre d’école de cirque est de plus en plus importante et s’articule autour des 5 familles de pratiques circassiennes : jongle, aérien, équilibre sur objets, acrobaties et jeu d’acteur. «En cirque adapté, nous proposons des techniques simples et tentons de voir ce qui est possible avec la personne. Cela repose énormément sur la confiance en soi, ce qu’on imagine pouvoir faire et l’inventivité de l’intervenant.»

Accessibilité. L’association, qui déplace son camion jusqu’aux institutions afin de proposer des ateliers hebdomadaires, développe nombre d’événements. C’est le 1er février prochain que se tiendra l’après-midi «Cirquons Dimanche», comme un dimanche par trimestre depuis deux ans. «Cet événement est ouvert à tous, familles, enfants… à petits prix, avec une scène ouverte à 17h et un apéro concert en clôture».

Mondial. Toulouse accueillait, en 2013, la 36ème convention européenne de Jonglerie, à laquelle Par Haz’Art a notamment participé. «En 10 jours de convention, 4500 personnes se sont déplacées et représentaient 94 nationalités différentes. Cela montre parfaitement la fibre d’échange, de diversité et d’universalité qui lie les artistes circassiens et qui nous tient à cœur !» conclut Christina.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport