samedi 22 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésUne soirée étudiante à Toulouse malgré le couvre-feu

Une soirée étudiante à Toulouse malgré le couvre-feu

Le virus circule toujours. Même si les mesures en place sont un peu moins strictes depuis quelques jours, elles ne permettent pas un retour à la vie d’avant. Les soirées entre amis sont toujours interdites.

Déconfinement ne signifie pas retour à la vie d’avant. Certains étudiants n’ont pas la même notion que le gouvernement à ce sujet. C’est notamment le cas à Toulouse. Ce jeudi 17 décembre, aux alentours de 23h, la police est intervenu dans le secteur de l’avenue de Grande-Bretagne. Dans une résidence étudiante d’une école d’ingénieur, une trentaine de jeunes se sont retrouvés. La présence d’un agent de sécurité dans les locaux ne les a visiblement pas refroidis.

Une fois sur place, les agents de police ont verbalisé les étudiants. Tous écopent d’une amende de 135€. À part un peu de bruit, aucun incident n’est à déclarer.

Cette soirée était organisée dans un cadre privée. L’école n’a autorisé aucun rassemblement. Depuis quelques semaines, des soirées similaires sont organisées un peu partout. En fin de semaine dernière par exemple, un bar à chicha du quartier de la Reynerie a ouvert ses portes à une soixantaine de personnes.

Et il n’y a pas qu’à Toulouse que certains fêtards décident de passer à travers, les mesures misent en place. Il y a quelques semaines, 300 personnes s’étaient retrouvées dans un pavillon de Joinville-le-Pont pour un anniversaire. 

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img