dimanche 26 septembre 2021

Contact

ActualitésToulouse. La médiathèque Grand M en grève contre le pass sanitaire

Toulouse. La médiathèque Grand M en grève contre le pass sanitaire

Un mouvement de grève a démarré à la médiathèque Grand M, à Toulouse, pour protester contre l’instauration du pass sanitaire.

bibliothèque Toulouse
Le mouvement de grève à la médiathèque Grand M a démarré de manière spontanée. © Mairie de Toulouse.

Comme de nombreuses bibliothèques en France, la médiathèque Grand M, dans le quartier Empalot à Toulouse, s’est mise en grève pour protester contre l’application du pass sanitaire dans l’établissement, et ce depuis le 17 août. Comme les piscines, les théâtres, les musées et les salles de spectacles, les bibliothèques font partie des établissements municipaux et métropolitains de la ville de Toulouse exigeant le pass sanitaire à l’entrée, depuis le 21 juillet dernier.

Les agents sans pass sanitaire seront suspendus

L’instauration du pass sanitaire pour les agents des bibliothèques prendra effet à partir du 31 août, date à laquelle « les agents qui ne pourront pas produire de pass sanitaire seront suspendus avec effet immédiat », indique Fabrice Rastoul, délégué syndical à la CGT. « Cela entraînera certainement des fermetures d’établissements car nous sommes à flux tendu sur le personnel ». L’ensemble des bibliothèques du réseau, actuellement fermées pour les vacances, devant ouvrir à nouveau à partir du 31 août.

La réunion du personnel qui a eu lieu le jeudi 19 août a réuni les salariés des quatre établissements actuellement ouverts sur les 22 que compte le réseau à Toulouse, mais qui se sont mis en grève ce jour-là. « Il s’agit des bibliothèques de Saint-Cyprien, Empalot, Grand M, et José-Cabanis a recensé un nombre important de grévistes mais l’établissement est resté ouvert au public », poursuit Fabrice Rastoul. « Aujourd’hui, ces bibliothèques ont toutes réouvertes, mais demain, samedi 21 août, la médiathèque Grand M sera fermée à nouveau ».

“Un vrai sentiment de colère”

La semaine prochaine, une AG du personnel sera convoquée : « A partir de la rentrée, nous allons devoir affronter des problèmes insolubles. C’est scandaleux de suspendre les gens », s’indigne Fabrice Rastoul. Selon lui, la situation risque de monter en crescendo la semaine prochaine. « A la demande de la direction, nous avons mis en place des outils informatiques pour aider les gens à se faire vacciner, or sans pass sanitaire, ils n’y ont plus accès : c’est une aberration de plus ! », ajoute-t-il.

A la mairie de Toulouse, Henri de Lagoutine, conseiller municipal et métropolitain en charge des ressources humaines et du dialogue social, explique : « Le dialogue est permanent, mais on ne va plus pouvoir faire de la pédagogie. Désormais, nous devons appliquer la loi. Le cadre légal est clair et les bibliothèques sont concernées par le pass sanitaire. Nous avons mis à disposition des agents de sécurité pour faire les contrôles des usagers. Même si ça ne suffit pas aux salariés, nous ne peut pas accepter que les fonctionnaires n’appliquent pas les lois de la République. Surtout quand c’est dans l’intérêt de la santé de tous. Nous allons arriver dans une impasse si les agents ne le comprennent pas ».

Une inégalité d’accès à la lecture publique

De son côté, le délégué syndical fait référence au communiqué « très virulent » de l’Association des Bibliothécaires de France (ABF), publié le 26 juillet 2021 pour s’opposer à la mise en place du pass sanitaire dans les établissements dédiés à la lecture publique. « Selon l’ABF, le gouvernement organise une inégalité d’accès et l’association s’est prononcée contre le pass sanitaire ».

Fabrice Rastoul pointe également du doigt la baisse importante de fréquentation dans les bibliothèques. « Ces publics que l’on a mis longtemps à gagner, on va les perdre rapidement. Dans les semaines qui viennent, des groupes de CLAE et des scolaires auraient dû être accueillis. C’est une mission importante à la médiathèque Grand M, qui travaille en partenariat avec des écoles et des collèges. Or, les enfants sans pass sanitaire ne pourront pas venir ».

Henri de Lagoutine estime que l’on peut « comprendre les questions de liberté publique, de convivialité ou de charge de travail. Mais nous avons pris le temps de la discussion et on doit endiguer cette pandémie. La seule façon d’y arriver, c’est que tout le monde se vaccine ». Selon lui, « la grève prend en otage les usagers, car en fermant la bibliothèque, on met les gens en difficulté ».

Des grèves dans les bibliothèques ont également lieu à Lyon, Paris ou Grenoble, et Fabrice Rastoul souligne que « la bataille contre ce pass sanitaire s’organise dès le mois d’août », précisant qu’une campagne de soutien aux usagers avec une pétition va être mise en place à Toulouse.

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img