lundi 26 juillet 2021

Contact

ActualitésSécurité. La délinquance en baisse à Tournefeuille

Sécurité. La délinquance en baisse à Tournefeuille

La ville de Tournefeuille a constaté la réduction de 10 % entre les faits de délinquance constatés en 2020 et ceux de 2019 par la police nationale.

Tournefeuille Délinquance
L’assemblée plénière du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. © Ville de Tournefeuille.

L’assemblée plénière du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) s’est tenue à Tournefeuille le 6 juillet 2021, se félicitant de la “bonne coordination des partenaires” oeuvrant pour mettre en place des actions de prévention.
“Même si en matière d’incivilités et de délinquance, on ne peut jamais se satisfaire de chiffres toujours trop élevés, le maire de Tournefeuille, Dominique Fouchier, qui préside cette assemblée, a pu souligner la réduction de 10 % entre les faits constatés en 2020 et ceux de 2019 par la police nationale”.

Diminution des cambriolages à Tournefeuille

Tournefeuille voit son volume de cambriolages diminuer et sa participation citoyenne quant à elle augmenter. La Ville compte aujourd’hui “92 citoyens référents, il s’agit de 62 citoyens référents de plus qu’en 2018 qui couvrent les 12 secteurs de la ville, ce qui représente 60% du territoire tournefeuillais. L’objectif étant de couvrir les 40% restants”. Parallèlement à cette augmentation de citoyens référents, il y a eu en un an, une “diminution des cambriolages de résidences principales et secondaires ainsi que de locaux industriels, commerciaux ou financiers”.
Afin d’aider les citoyens référents et les commerçants dans leurs démarches, deux guides pratiques ont été constitués par le service prévention de la Ville pour les informer de la bonne marche à suivre afin de prévenir la délinquance. Pour réaliser ces guides, les besoins de chacun des acteurs ont été recueillis.

Élisabeth Husson Barnier, adjointe déléguée à la prévention et à la tranquillité publique, précise que “la volonté est de continuer à développer ce dispositif de participation citoyenne afin de couvrir un maximum de secteurs de la ville et de favoriser la remontée d’informations ou de messages d’alerte”.

Violences intrafamiliales

La lutte contre les violences intrafamiliales reste un axe majeur du Plan local de prévention de la délinquance en 2021. C’est un axe de travail pour le CLSPD, l’objectif étant de “recenser les ressources et les actions permettant d’aider les victimes”. Il s’agit d’améliorer “la lisibilité des aides, de les rendre plus accessibles, d’affiner le diagnostic et le repérage pour pouvoir apporter des réponses adaptées aux différentes personnes”.

Délinquance, incivilités, rappels à l’ordre

Concernant les incivilités, Tournefeuille a développé au sein du CLSPD et sur le territoire des outils partagés, d’une part pour prévenir (au sein des cellules de veille, en lien avec l’éducation nationale et l’ensemble des partenaires socio-éducatifs), mais aussi et surtout pour que chaque situation identifiée fasse l’objet d’une réponse rapide et d’un suivi. Ainsi, c’est “480 signalements répertoriés dans le cadre de l’Observatoire de la tranquillité publique. 285 ont fait l’objet d’une intervention et d’un traitement de la police municipale et 22 d’entre elles sont passées en commission de conciliation”.
En matière de prévention de la délinquance, 58 personnes ont été rencontrées avec une réponse pour chaque situation : Travaux d’Intérêt Général, mesures de réparation, rappel à l’ordre, commission de conciliation, accompagnement social ou vers le soin, autres mesures de justice.

Elisabeth Husson Barnier “salue l’engagement des acteurs de la prévention et de la police municipale qui ne faiblissent pas dans la mobilisation et la recherche d’actions précises pour assurer la tranquillité publique et la sécurité à Tournefeuille” ; la police municipale s’étant dotée de deux nouveaux policiers au cours de l’année 2021.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img