mardi 18 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésRaclette, fondue, welsh, cassoulet… Où déguster des plats d’hiver à Toulouse ?

Raclette, fondue, welsh, cassoulet… Où déguster des plats d’hiver à Toulouse ?

Quand les températures s’approchent de zéro et que les sorties ne se font plus sans écharpes, l’envie de déguster un bon plat réconfortant arrive rapidement. Alors, le Journal Toulousain vous a préparé une sélection d’adresses où manger des plats d’hiver à Toulouse.

Toulouse plats hiver fondue savoyarde
© pixabay

Les fondues de la Daurade

Si vous désirez manger des spécialités françaises et réconfortantes pour passer une bonne soirée cet hiver, le restaurant Les fondues de la Daurade est fait pour vous. Il y en a pour tous les goûts : foie gras poêlé au Gaillac ou œuf cocotte aux lardons en entrée, du canard à toutes les sauces (entier, confit, en hachis), de la tartiflette, du rumsteck, des grillades, de la raclette… Et surtout, de la fondue. Savoyarde ou bourguignonne, à vous de choisir votre camp. Le petit plus de la maison ? Les pommes de terre sont cuites au four. Si votre estomac le permet, il est bien sûr conseillé de se laisser tenter par une douceur. Moelleux au chocolat ou tarte tatin par exemple.

Informations pratiques : 1 rue Jean Suau, Toulouse. Horaires : 12h à 14h30 et 19h à 22h30 le lundi, mercredi, jeudi et vendredi. Service uniquement le soir le mardi. Samedi et dimanche : 12h à 23h. Réservation ici, ou par téléphone au 05 61 12 04 04.

Aligot Bar, pour se réchauffer cet hiver à Toulouse

aligot
© Tavallai

Pensez-vous à un bar à aligot ? C’est presque ça. Installé dans l’emblématique rue du Taur depuis plus de 10 ans, l’Aligot Bar propose des spécialités aveyronnaises à petits prix concoctées avec des produits de notre cher et tendre territoire du Sud-Ouest. Le mélange de tomme fraîche et pommes de terre est préparé sur place et filé devant vous. Sans oublier la saucisse de Toulouse ou la cuisse de canard confite servie avec. Même les ingrédients du cassoulet proviennent d’un charcutier de Villefranche-de-Lauragais. Pour information, les “Jeudis de l’aligot à volonté” reprennent dès janvier.

Informations pratiques : 35 rue du Taur, Toulouse. Horaires : de 11h à 15h puis de 19h à 22h du lundi au dimanche. Samedi non stop de 11h à 22h. Réservation : 05 61 22 79 96.

Au Buron, spécialiste de la truffade

Toulouse plats hiver truffade
© Guilhem Vellut

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas la truffade, c’est une occasion à ne pas manquer. Pommes de terre poêlées, crème, tomme fraîche, avec un brin d’ail et de persil… Le restaurant Au Buron maîtrise tous les codes de cette spécialité auvergnate. En même temps, son chef Ludovic Ceccato est originaire du Puy-en-Velay. C’est donc sans surprise que l’on retrouve du jambon Capelin, des tripoux ou encore du Saint-Nectaire sur la carte.

Mais ce n’est pas tout. Le chef prépare également des spécialités voisines, comme l’aligot ou la Bourriole (crêpe de blé noir garnie, originaire du Rouergue et de la Haute-Auvergne). De quoi voyager, et se régaler.

Informations pratiques : 15 rue des Salenques, Toulouse. Horaires : 12h à 13h45 et 19h30 à 21h30 du mardi au vendredi. Samedi soir uniquement. Réservation ici ou par téléphone au 05 61 22 14 65.

Chez Émile, c’est cassoulet cet hiver

cassoulet
© BrokenSphere / Wikimedia Commons

Que serait l’hiver sans un cassoulet qui a bien mijoté. Celui servi Chez Émile, au confit de canard, a été élaboré par son directeur Francis Ferrié, il y a près de 50 ans. Et n’a presque pas changé. « Les produits du Sud-Ouest sont privilégiés, tels que l’agneau de lait des Pyrénées, le canard du Gers et le porc du Quercy », explique le restaurant. Un argument de plus pour franchir les portes de cette enseigne les yeux fermés. Quoiqu’il serait dommage de ne pas admirer le cadre, et notamment la façade typique du bâtiment en briques rouges.

En plus du cassoulet, le chef propose une côte de veau au jus de viande, accompagnée de pommes de terre et de champignons poêlés ou encore un ris de veau braisé au floc de Gascogne. Mais aussi, du cabillaud, de la zarzuela catalane, du bar, de la sole, du turbot et ses fameuses Saint-Jacques.

Informations pratiques : 13 place Saint-Georges, Toulouse. Horaires : de 12h à 14h et de 19h30 à 21h45 du mardi au samedi. Réservation par téléphone au 05 61 21 05 56.

Un peu de Belgique à Toulouse au Bousin de Gambrinus

Toulouse plats hiver Welsh
© Jiel Beaumadier / Wikimedia Commons

Des plats simples, copieux et gourmands. Voici ce qui résumerait le mieux la carte du restaurant Le Bousin de Gambrinus, une sorte de taverne d’un autre temps implantée à proximité du port Saint-Sauveur. En entrée, le chef vous propose un camembert rôti, une planche de charcuterie, une petite portion de moules et même des frites. Pour voir plus grand, les moules sont également servies en plat, accompagnées d’une sauce qui change d’une semaine à l’autre. Mais le meilleur reste à venir : l’enseigne propose également un welsh, une spécialité galloise à base de cheddar fondu, de bière, de pain grillé et de jambon.

Informations pratiques : 17 rue du pont Guilhemery, Toulouse. Horaires : de 12h à 14h et de 18h30 “jusqu’à appréciation de la direction”, du mercredi au dimanche. Réservation par téléphone au 07 68 52 20 97.

L’Aubrac, une plongée dans le terroir

jambon
© Ben Kerckx

« Amateurs de cuisine light et aseptisée, passez votre chemin ». Le ton est donné. L’Aubrac, c’est des murs en pierres, des selles de cheval en guise de décoration et des saucissons pendus au plafond. Une atmosphère rustique, donc, dans laquelle il est possible de déguster ce qui se fait de meilleur sur le haut plateau volcanique du Nord de l’Occitanie : des grillades (saucisse de Toulouse, canard entier, entrecôte) cuites au bois de chêne, de la saucisse de foie, du pâté de campagne, du jambon de pays de Lacaune, des tripoux, des fritons aveyronnais, du foie gras mi-cuit au torchon, de l’andouillette ou encore « de la coulade de cantal ».

Informations pratiques : 7 bis rue de la Colombette, Toulouse. Horaires : de 19h30 à 00h du mardi au samedi. Réservation par téléphone au 05 61 62 98 08.

La Maison de la Poutine à Toulouse

Toulouse plats hiver Poutine
© Camelia Boban / Wikimedia Commons

Enfin, pour finir sur une touche légère : la poutine. Une spécialité québécoise à base de frites, de fromage et de sauce (recette tenue secrète), servie dans un restaurant du centre-ville de Toulouse qui porte bien son nom : la Maison de la Poutine. Ici, chacun choisit sa garniture en fonction des formules proposées. La “Bûcheronne” par exemple est faite de lardons, moutarde en grains et oignons, la “Coquette” d’émincé de poulet snacké et sarrasin. L’enseigne propose également deux recettes végétariennes : la “Boréale”, composée d’aiguillettes de soja marinées, shiitakes, oignons rouges et cranberries ou encore la “Montréal” aux oignons rouges et piment d’Espelette. Sur place, ou à emporter.

Informations pratiques : 48 boulevard Lazare Carnot. Horaires : de 11h45 à 22h30 tous les jours, et jusqu’à 23h30 les vendredis et samedis. Sans réservation.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img