Priorité à l’arrivée du métro pour le Sicoval

Lors de sa conférence de rentrée, le président du Sicoval (la communauté d’agglomération du Sud-Est toulousain) a balayé les dossiers prioritaires. La troisième ligne de métro et le prolongement de la ligne B en font partie. Objectif : rendre le projet irréversible.

©Franck Alix/JT
©Franck Alix/JT

Parmi les chantiers majeurs du Sicoval en cette rentrée de septembre, la mobilité figure en bonne place. Et pour cause ! Les dernières mises au point concernant le projet de troisième ligne de métro et la connexion à la ligne B ont eu lieu cet été, confie Jacques Oberti, président de la communauté d’agglomération du Sud-Est toulousain. « J’ai rencontré Jean-Michel Lattes et Francis Grass (respectivement présidents de Tisséo Collectivités et Tisséo Ingénierie, ndlr) ainsi que Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, pour leur spécifier que le Sicoval devait être partie prenante de toutes les réflexions », et ne pas être considéré comme un simple partenaire ou un territoire concerné. Une manière de suivre le dossier au plus près et de s’assurer de sa progression. « Car il faut impérativement que la déclaration d’utilité publique soit signée et que les travaux débutent avant les élections municipales », lance Jacques Oberti.

Pour lui, cela entérinerait le projet définitivement et le rendrait « irréversible ». Un changement de municipalité à Toulouse et donc à la présidence de Tisséo et Toulouse Métropole pourrait tout remettre en cause, ce que les élus du Sicoval n’envisagent même pas, Arnaud Lafon, vice-président en charge des transports, en première ligne. « Nous avons conclu un accord de principe pour que chaque agglomération concède un effort de 80 euros par habitant. Nous commençons ainsi à constituer les réserves nécessaires au financement de la part incombant à notre territoire », explique le président de la collectivité, confiant dans l’arrivée du métro jusqu’au Sicoval… à condition que le calendrier soit le plus court possible.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.