vendredi 21 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésPourquoi la manifestation contre la pass sanitaire n'entrera pas dans l'hypercentre de...

Pourquoi la manifestation contre la pass sanitaire n’entrera pas dans l’hypercentre de Toulouse

La préfecture d’Occitanie a décidé que l’accès à l’hypercentre de Toulouse est interdit aux manifestations non déclarées samedi 27 novembre.

manifestation toulouse
La préfecture d’Occitanie a décidé que l’accès à l’hypercentre de Toulouse est interdit aux manifestations non déclarées samedi 27 novembre. Photo d’illustration : le rassemblement pour la manifestation contre le pass sanitaire du 9 octobre. Crédit photo : BF

Accès refusé. L’accès à l’hypercentre de Toulouse est interdit “à tout rassemblement revendicatif non déclaré le samedi 27 novembre”, selon un arrêté dévoilé par la préfecture d’Occitanie vendredi 26 novembre.

“Des troubles à l’ordre public sont survenus en centre-ville de Toulouse lors des rassemblements non déclarés de ces derniers mois, au cours desquels ont notamment eu lieu des actes de violence au sein du cortège, des déambulations anarchiques dans le centre-ville de Toulouse, une entrave à la circulation au moyen de barrières métalliques déposées sur la voie publique par des manifestants”, rappelle la préfecture d’Occitanie dans un communiqué pour justifier cette décision. Elle note également “des tentatives d’intrusion au sein de la mairie de Toulouse et de la préfecture de région, des violences, jets de projectiles et outrages commis à différentes reprises et occasionnant des blessés parmi les forces de l’ordre”. Elle estime que ces troubles pourraient se reproduire le samedi 27 novembre.

Par ailleurs, la préfecture considère que “l’absence de déclaration de manifestation ne permet pas d’identifier des organisateurs en capacité de maîtriser le nombre de participants”.

Sans la citer, cette décision prise par la préfecture d’Occitanie touche directement la manifestation contre les modalités du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions à Toulouse. Bien que prévue, la manifestation ne fait pas l’objet d’une déclaration en préfecture. Aussi, le mouvement est horizontal et n’a donc pas de leader.

La décision de la préfecture n’est pas une surprise. Un arrêté similaire est pris chaque semaine par les services de l’État depuis le mois de juillet.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img