mardi 26 octobre 2021

Contact

spot_img
ActualitésPavillon Nanta : la mairie demande l'expulsion sans délai des trois familles...

Pavillon Nanta : la mairie demande l’expulsion sans délai des trois familles occupantes

Suite au procès en expulsion des habitants et associations installés au pavillon Nanta à La Grave, le Tribunal administratif rendra son délibéré le 20 avril 2021.

DAL Droit Au Logement procès d'expulsion tribunal La Grave
Le collectif devant le tribunal. © Laëtitia Soula

Le mardi 6 avril 2021 a eu lieu le procès en expulsion des habitants et associations qui s’étaient installés au sein du pavillon Nanta, à La Grave, dans le quartier Saint-Cyprien de Toulouse.

Réquisition de locaux

Réquisitionné en 2017, ce bâtiment a accueilli jusqu’à 25 familles -soit 70 personnes- dont les démarches pour être hébergées étaient restées sans solution. « Nous avons à l’époque réquisitionné ces locaux pour faire pression sur les pouvoirs publics, explique Nina Condeço, l’une des porte-parole du collectif Droit au Logement (DAL) 31. Dans ce lieu se sont installées les associations DAL 31, le centre solidaire Abbé-Pierre ; il accueillait de nombreuses activités pour les personnes précaires ainsi que les associations qui n’avaient pas de locaux. C’est un lieu très important pour tout le réseau associatif toulousain ».

Trois familles sans solution d’hébergement

Ce matin, devant le Tribunal Administratif de Toulouse, le collectif attendait l’audience qui viendra juger en expulsion les trois familles qui occupent encore La Grave : « Nous avons réussi à reloger plusieurs familles, avec beaucoup d’efforts et de longues procédures, mais il en reste trois sans solution d’hébergement à ce jour », indique Nina Condeço.

Expulsion sans délai

Suite aux travaux organisés au cœur du centre hospitalier et à la démolition prévue du pavillon Nanta pour y installer un espace végétalisé, le collectif dénonce les projets « d’immeubles de standing » menés par le promoteur immobilier Kaufmann & Broad.
« Nous avons mené deux ans de procédures avec le CHU et la mairie de Toulouse pour obtenir de nouveaux locaux… en vain, explique la porte-parole. Et nous voilà assignés au tribunal. Le rapporteur a donné son avis : il préconise une expulsion sans délai et 500 euros d’astreinte par jour de retard. C’est ce à quoi nous nous attendons pour le délibéré du 20 avril… »

La Mairie de Toulouse a pris connaissance aujourd’hui de l’avis d’audience du tribunal administratif concernant les occupants du Pavillon Nanta et les conclusions du rapporteur public. Toutefois elle attend le jugement qui n’a pas encore été rendu pour s’exprimer.

Le collectif de soutien a mis en ligne une pétition pour le relogement du DAL 31, du centre solidaire Abbé-Pierre et des familles de La Grave.

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img