dimanche 17 octobre 2021

Contact

ActualitésToulouse. La Préfecture interdit les manifestations non déclarées dans l’hypercentre

Toulouse. La Préfecture interdit les manifestations non déclarées dans l’hypercentre

La préfecture de la Haute-Garonne a décidé d’interdire les manifestations non déclarées dans l’hypercentre de Toulouse samedi 25 septembre. Une décision qui touche directement la manifestation contre le pass sanitaire et la vaccination prévue ce jour à partir de 14 heures.

La préfecture de la Haute-Garonne a décidé d’interdire les manifestations non déclarées dans l’hypercentre de Toulouse samedi 25 septembre.
La préfecture de la Haute-Garonne a décidé d’interdire les manifestations non déclarées dans l’hypercentre de Toulouse samedi 25 septembre. Photo d’illustration : des policiers empêchent l’accès au centre-ville de Toulouse durant la manifestation pass sanitaire 31 juillet. / Crédit : BF

Comme la semaine précédente, la préfecture de la Haute-Garonne a dévoilé vendredi 24 septembre un arrêté signé par le préfet Etienne Guyot interdisant l’accès “à l’hypercentre de Toulouse à tout rassemblement revendicatif non déclaré le samedi 25 septembre”.

Sans la citer, cette décision concerne directement la manifestation contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire prévue le même jour à partir de 14 heures. Chaque samedi depuis maintenant onze semaines, les manifestants se donnent rendez-vous au niveau de l’esplanade François Mitterrand, où se trouve la station de métro Jean Jaurès, aux portes de l’hypercentre de Toulouse.

En effet, la préfecture justifie sa décision en expliquant que “des troubles à l’ordre public sont survenus en centre-ville de Toulouse lors des rassemblements non déclarés” les samedis précédents. À titre d’exemples, elle cite “des actes de violence au sein du cortège, des déambulations anarchiques dans le centre-ville de Toulouse, une entrave à la circulation au moyen de barrières métalliques déposées sur la voie publique par des manifestants, des tentatives d’intrusion au sein de la mairie de Toulouse et de la préfecture de région”.

La préfecture note également que “l’absence de déclaration de manifestation ne permet pas d’identifier des organisateurs en capacité de maîtriser le nombre de participants (…) mais aussi d’empêcher la participation de personnes extérieures susceptibles de perturber les rassemblements”.

 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img