mercredi 21 octobre 2020
Actualités De nouvelles destinations à l’aéroport Toulouse Blagnac

De nouvelles destinations à l’aéroport Toulouse Blagnac

Cet été, 52 villes sont desservies depuis l’aéroport de Toulouse Blagnac. Les compagnies aériennes reprennent progressivement leurs activités. De nouvelles destinations sont tout de même proposées pour cette période estivale.

Le trafic aérien redécolle. La crise du coronavirus a directement impacté l’aéroport Toulouse Blagnac. Les vols ont été terriblement réduits. Avec la fin du confinement, les avions commencent peu à peu à refaire leurs apparitions de manière plus régulière dans le ciel toulousain. C’est donc une toute nouvelle organisation qui est mise en place à Blagnac. Avec l’arrivée de l’été et des vacances, de nouvelles lignes s’ouvrent au départ de la Ville rose. Au total, on compte 53 destinations.

23 destinations avec Easy Jet

Pour cette période estivale, c’est Easy Jet offre le plus de choix de destinations. Au total, 23 villes sont desservies au départ de Toulouse par la compagnie aérienne. Parmi celles-ci, certaines sont françaises comme Bastia, Figari, Lille, Lyon, Nantes, Nice, Paris (Charles de Gaulle et Orly). Cet été, il sera aussi possible de partir en dehors des frontières françaises avec Easy Jet. La compagnie propose une palette large de destinations européennes avec des vols pour Bâle, Bristol, Catane, Dubrovnik, Faro, Genève, Ibiza, Londres, Mahon, Malaga, Olbia, Parma, Porto, Tenerife. Cet été, il y aura aussi un vol sur le continent africain à destination de Marrakech.

Des vols partout en Europe

En quelques années, Volotea s’est imposé comme une des compagnies aériennes les plus importantes à Blagnac. Cet été, elle comptera 14 lignes. La moitié d’entre elles desservent l’hexagone avec Ajaccio, Bastia, Caen, Figari, Nantes, Nice et Strasbourg comme destinations. L’autre dessert l’Europe avec des villes comme Cagliari, Corfou, Dubrovnik, Héraklion, Malaga, Palerme et Palma

Si vous souhaitez passer vos vacances en dehors des frontières françaises, mais tout de même en Europe, l’offre de Ryan Air devrait vous intéresser, c’est la compagnie qui propose le plus de vol sur le vieux continent au départ de Toulouse avec Athènes, Dublin, Édimbourg, Lisbonne, Londres Stansted, Malte, Naples, Palma et Séville. Ryan Air propose aussi deux destinations marocaines Fez et Marrakech.

Une reprise progressive

Air France est au pied du podium avec 9 destinations. La compagnie rouvre ces lignes françaises peu à peu. À partir du mois de juillet, il sera possible de partir pour Lille, Lyon, Rennes, Nantes, Paris et Strasbourg. De nouvelles destinations seront aussi accessibles cet été avec des départs pour Athènes, Alger et Oran. « La reprise est progressive », précise un employé Air France « le trafic n’est pas le même qu’avant le confinement. À partir du mois de juillet, on va par exemple proposer 4 vols par semaine à destination de Rennes. Avant, il y avait plusieurs vols par jour. » Preuve supplémentaire que le trafic n’est pas encore rétabli, le personnel Air France est toujours en chômage partiel. Bien que la menace du Covid-19 soit toujours présente, « les vols sont très remplis » assure cet employé.

De nouvelles mesures sanitaires

Les aéroports sont des lieux de passage. De nombreux voyageurs s’y croisent, il y a donc des risques d’être contaminé par le coronavirus. Des mesures sont prises comme l’affirme Philippe Crébassa, Président du Directoire d’ATB. « C’est le top départ de l’été à l’aéroport, et nous renforçons notre dispositif d’accueil, en privilégiant sécurité et confort. Nous sommes d’ailleurs parmi les premiers aéroports français à adopter les nouveaux standards sanitaires européens élaborés par l’EASA (Agence Européenne de Sécurité Aérienne) et de l’ECDC (Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies). Une assurance de plus pour choisir sereinement sa destination. » Ainsi, tous les professionnels au contact du public sont équipés de masques. Du gel hydroalcoolique est en libre-service sur le parcours et des protections plexiglas sont installées entre les personnels et les passagers à tous les comptoirs d’enregistrement et d’embarquement.

Dans les avions, pendant les vols Air France des mesures sont aussi prises quand c’est possible. Selon un employé de la compagnie aérienne « Si la place le permet, on laisse le siège du milieu vide pour éviter que les passagers ne soient trop proches. On peut aussi isoler pendant le vol quelqu’un qui présente des symptômes. Les deux rangs du fond sont utilisés à cet effet, si la place le permet. En revanche, on a arrêté de prendre la température des passagers. »

À noter que les passagers ont aussi des responsabilités à prendre. Le port du masque est obligatoire dans l’ensemble des zones accessibles (sauf pour les enfants de 10 ans ou moins), dès l’entrée dans l’aérogare.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport