samedi 5 décembre 2020
Actualités Dorian Dreuil écrit à François Hollande

[Lettre ouverte] Dorian Dreuil écrit à François Hollande

Expéditeur :

Dorian Dreuil : Étudiant en Droit et Sciences Po à l’Université Toulouse I Capitole, Dorian Dreuil rejoint Action contre la Faim en 2008. Bénévole dans la délégation de Haute-Garonne dès ses 16 ans il devient délégué départemental d’ACF à Toulouse en 2012. Depuis juin 2014, il est le plus jeune membre du Conseil d’administration d’ACF-France.

Destinataire :

François Hollande : Il est président de la République depuis le 15 mai 2012. Auparavant, il a été premier secrétaire du Parti socialiste entre 1997 et 2008, et président du Conseil général de Corrèze entre 2008 et 2012.

 

MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE,

 

Aujourd’hui 16 octobre, Journée mondiale de l’alimentation, vous avez la possibilité de sauver des vies, de changer le cours de leurs destins. En 2014, 805 millions d’estomacs souffrent de la faim, soit une personne sur neuf. Pourtant Monsieur Hollande, la fin de la faim n’a rien d’une fiction. Nous sommes maintenant en mesure d’envoyer le générique de fin de ce triste épisode de l’histoire. L’Objectif du millénaire pour le développement qui était de réduire de moitié le nombre de personnes qui souffrent de la faim est à portée de main. Ce n’est pas une utopie, il pourrait être atteint dès 2015. Rien que ces dix dernières années, 100 millions d’affamés ont pu être sauvés. Pour porter ce message, huit ONG unissent leurs voix à travers la campagne Génération Nutrition. Dans son rapport  « La nutrition, l’affaire de tous », la coalition propose des solutions concrètes dans le but d’optimiser l’impact de la coopération du gouvernement français en termes de lutte contre la faim et la sous-nutrition.

En France, le fait que la nutrition soit intégrée dans le système de soins est un fait acquis ; ce n’est pas le cas au niveau international. Seul un enfant sur dix atteint de la forme la plus grave de sous-nutrition a aujourd’hui accès à un traitement. Intolérable.

On a également longtemps pensé qu’il suffisait d’augmenter la production agricole pour combattre la sous-nutrition. Aujourd’hui, nous savons que c’est faux. Le manque d’accès aux denrées alimentaires nécessaires ou à une eau saine conduit des enfants à être sous-nutris. Dans ce combat, les agriculteurs ne sont pas plus épargnés : ils représentent 75 % des victimes de la faim. Les programmes et les politiques agricoles ne sont pas toujours élaborés pour répondre aux besoins des populations locales. Au Mali, la région de Sikasso, qui est une des régions les plus prospères au point de vue agricole, enregistre un taux record de sous-nutrition.

 

« Monsieur Hollande, la Génération Nutrition, c’est maintenant » 

 

Par la raréfaction des ressources en eau et la dégradation des sols, notamment, le changement climatique contribue directement à la sous-nutrition. Or, à Paris en 2015, vous présiderez la conférence des Nations Unies sur le climat ; la sécurité alimentaire et nutritionnelle doivent impérativement être à l’agenda de ce sommet.

 

Par ailleurs, vous avez récemment déclaré aux membres de la coalition, votre « attachement  à l’engagement de la France en matière de nutrition, condition essentielle du développement ». Mais Monsieur Hollande, si la nutrition est la jauge du développement des pays, quand est-ce que son combat figurera dans les priorités de la politique internationale de la France ? Il est encore temps pour que la lutte contre la faim figure parmi les priorités du gouvernement français. Monsieur Hollande, la nutrition est l’affaire de tous : la vôtre, la mienne, la nôtre, que ce soit de Toulouse à Bamako ou de New-York à Tokyo. À l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, nous appelons l’ensemble des citoyens et des gouvernements à se mobiliser pour donner un clap de fin heureux à la faim, sur Internet et les réseaux sociaux. Le compte Twitter de l’Élysée rejoindra-t-il lui aussi la campagne « #ClapDeFaim » ? Le gouvernement français prouvera- t-il que la faim n’est pas une fatalité mais un fléau dont le synopsis n’est pas écrit à l’avance ? Nous pouvons être la génération qui connaîtra un monde sans faim. Monsieur Hollande, la Génération Nutrition, c’est maintenant !

 

 

 

 

 

 

 

 

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport