Les reporters de Media Pitchounes couvrent les courses cyclistes de l’été

De la Route d’Occitanie au Tour de France, les journalistes en herbe de l’association Media Pitchounes, située dans le quartier de Bagatelle à Toulouse, couvrent les grandes courses cyclistes de l’été. Leur émission quotidienne, diffusée sur Radio Occitania à 19 heures, mérite le détour.

Des Pitchounes qui font de la radio comme des pros ©Laurent Girard
Des Pitchounes qui font de la radio comme des pros ©Laurent Girard

Ce jeudi 13 août, les apprentis reporters de Media Pitchounes feront vivre aux auditeurs de Radio Occitania la deuxième étape du Critérium du Dauphiné libéré, dans leur émission « Le Tour au pied des tours » de 19 heures à 20 heures. Une équipe est déjà en place à l’arrivée, au Col de Porte, tandis que l’autre suit les coureurs depuis leur départ de Vienne. Présentation du parcours, rappel du classement ou coulisses du peloton, « dans le camion qui fait le trajet, ils préparent pendant une heure et demie leurs chroniques avant de passer ensuite à l’antenne », présente Laurent Girard, le fondateur de cette association qui utilise le journalisme sportif comme un outil d’insertion sociale. Ils sont ainsi une dizaine de jeunes, de 11 à 17 ans à se glisser dans la peau de commentateurs « sans forcément y connaître grand-chose au vélo ni à la radio. Mais, ils s’exercent depuis le mois de juillet et cela commence à devenir intéressant », se réjouit Laurent Girard.

L’audience au second plan

Entrée à l’association quand elle avait 11 ans, en 2014, Jade fait partie aujourd’hui des plus chevronnées. C’est la présentatrice et rédactrice en chef du « Tour au pieds des tours ». « Évidemment, cette émission nous la faisons d’abord pour nous et l’audience passe au second plan. Les formats radio sont très ludiques et les enfants prennent beaucoup de plaisir au micro », témoigne celle qui se destine désormais au métier de journaliste, chose qui lui a longtemps paru « impensable ». Une illustration parmi d’autres de la réussite de cette association de quartier, qui fait parler d’elle depuis 11 ans sur le tracé du Tour de France. Au point qu’elle a obtenu que celui-ci passe par Bagatelle, lors de sa précédente édition.

Les Pitchounes sont aussi des ambassadeurs des gestes barrières ©Laurent Girard
Les Pitchounes sont aussi des ambassadeurs des gestes barrières ©Laurent Girard

Des ambassadeurs de gestes barrière

Tout en faisant leurs premiers pas de reporters sportifs, les Pitchounes ont endossé en 2020 le maillot d’ambassadeur des gestes barrière : « Avec leur gros bidon sur le dos, ils distribuent du gel hydroalcoolique aux spectateurs. Ils vont vers eux pour leur expliquer qu’il faut protéger les coureurs, ne pas toucher leur matériel, tenter de prendre des selfies ou demander des autographes… Et ils sont très bien accueillis », raconte Laurent Girard. Une mission de prévention accomplie sur La Route d’Occitanie et sur le Critérium du Dauphiné libéré, qui pourrait l’être aussi sur le Tour de France, du 29 août au 20 septembre prochain. « Nous sommes tous amoureux du vélo et l’on voudrait que cela continue », conclut le responsable associatif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.