mercredi 8 décembre 2021

Contact

ActualitésCette association Toulousaine rend les festivals plus écolos

Cette association Toulousaine rend les festivals plus écolos

L’association toulousaine Élémen’Terre aide les organisateurs de festivals dans leur démarche écoresponsable. 

DR

L’association toulousaine Élémen’Terre aide les organisateurs de festivals dans leur démarche écoresponsable. Pour le prix d’une adhésion, elle leur prête du matériel réutilisable. Des poubelles, des assiettes, des couverts et bien sûr des gobelets : « Un gobelet doit être utilisé au moins sept fois pour qu’il ait moins d’impact écologique qu’un gobelet jetable », explique Béatrice Magnier, la coordinatrice d’Élémen’Terre. Elle constate que ces « écocups », rares il y a dix ans, sont aujourd’hui victimes de leur succès : « Beaucoup d’évènements en fabriquent pour s’en servir de support de communication. Et les gens les ramènent chez eux, en souvenir… Ce n’est pas vraiment de l’économie circulaire ! ». La coordinatrice redoute que l’interdiction de la vaisselle à usage unique, à partir de janvier 2020, ne connaisse les mêmes dérives.

L’association guide aussi les organisateurs dans leur choix de restauration : « On réalise un diagnostic avec eux, on leur explique pourquoi le prix ne doit pas être leur seul critère, et on leur montre que les produits locaux restent accessibles et toujours meilleurs ». Élémen’Terre délivre également des conseils sur la façon de trier les déchets : « Si les poubelles de tri sont mal placées, elles ne servent à rien. En revanche, dans des endroits comme les buvettes, elles sont très utiles. » Et incite à la promotion du covoiturage, sur les supports publicitaires des festivals ou leurs réseaux sociaux, afin de limiter l’impact du transport, qui représente en moyenne 80% du bilan carbone d’un évènement. Enfin, des réunions collectives sont régulièrement planifiées, « pour que les organisateurs se rencontrent, partagent leur expérience, se rendent compte de ce qui est possible, et changent leur comportement ». Alors que l’association n’a pas encore dix ans d’existence, Béatrice Magnier constate à quel point elle a contribué à verdir les festivals de Midi-Pyrénées. Désormais, elle en appelle aux collectivités locales « qui doivent s’engager, elles aussi, aux côtés des organisateurs, pour que l’écoresponsabilité devienne la norme ».

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img