lundi 24 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésCovid-19 : Les contrôles de pass sanitaires dans les établissements publics s’intensifient...

Covid-19 : Les contrôles de pass sanitaires dans les établissements publics s’intensifient en Haute-Garonne

Au regard de l’aggravation de la situation sanitaire liée à la Covid-19 en Haute-Garonne, les autorités renforcent les contrôles sur les clients et les gérants des établissements publics soumis au pass sanitaire.

Covid Pass sanitaire TousAntiCovid contrôles
Face à l’accélération de l’épidémie de Covid-19, la préfecture de la Haute-Garonne annonce le renforcement des contrôles du pass sanitaire @Cnil

Depuis le 27 novembre dernier, les forces de sécurité intérieure renforcent les contrôles auprès des clients et des gérants dans les établissements publics de Haute-Garonne soumis au pass sanitaire. En effet, l’intensification des vérifications est liée à l’aggravation de la situation sanitaire. Le taux d’incidence dans le département s’élève actuellement à 474 cas dépistés positifs pour 100 000 habitants, alors qu’au début du mois de novembre dernier, ce chiffre s’élevait à 48,5 cas pour 100 000 habitants, soit près de dix fois moins.

« Dans ce contexte, il est impératif de continuer à respecter les gestes barrière et à faire appliquer le pass sanitaire, pour que celui-ci puisse pleinement produire ses effets sur l’épidémie de la Covid-19, afin de favoriser le retour à une vie sociale normale », martèle le préfet de Haute-Garonne.

2 153 établissements contrôlés depuis le 9 août dernier

Depuis la mise en place du pass sanitaire (le 9 août 2021), les forces de sécurité de la Haute-Garonne ont procédé à 2 153 contrôles d’établissements publics, dont 457 du 22 novembre au 5 décembre.

Dans cette même période, 21 mises en demeure ont été notifiées à des gérants d’établissements ne contrôlant pas le pass sanitaire. Une autre dizaine de procédures de mise en demeure sont actuellement en cours. À Toulouse, deux établissements ont également écopé d’une fermeture administrative.

Pour rappel, le pass sanitaire est obligatoire dans les cafés, bars et restaurants (y compris les terrasses). Les clients qui en sont démunis s’exposent à une amende de 135 euros, voire 3 750 euros s’ils récidivent dans un délai de 30 jours. Quant aux restaurateurs, l’amende peut aller jusqu’à 9 000 euros et un an de prison si l’infraction est commise à trois reprises en 45 jours.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img