mardi 30 novembre 2021

Contact

ActualitésCovid-19 : le quai de la Daurade pourrait fermer dès dimanche 

Covid-19 : le quai de la Daurade pourrait fermer dès dimanche 

C’est une mesure forte qui risque d’être appliquée dès demain si rien ne change. La fermeture du Quai de la Daurade. Avec une météo estivale, nombreux sont les Toulousains qui se retrouvent en bord de Garonne. Parfois les gestes barrières ont tendance à être oublié. Dès aujourd’hui, les contrôles de police seront renforcés. 

Depuis quelques jours, il y a un relâchement global concernant les gestes barrières. Il faut dire que la météo clémente peut inciter les Toulousains à se retrouver entre amis en ville. Ces derniers jours des images des quais de la Garonne bondés ont circulé sur internet. Le port du masque a été pour certain oublié quelques instants. C’est peut-être ce qui a incité la mairie et la préfecture à renforcer les contrôles. 

À partir d’aujourd’hui, samedi 27 février, la police municipale et la police nationale surveillent plus activement les lieux propices aux rassemblements. Les contrôles donneront lieu à des verbalisations, le cas échéant. Si aucune amélioration n’était alors constatée, il sera procédé à la fermeture des quais de la Daurade dès ce dimanche 28 février 2021. 

Jean-Luc Moudenc y voit là des mesures nécessaires pour éviter un possible reconfinement. « Il en va de la responsabilité de chacun de respecter l’ensemble des consignes destinées à limiter la circulation du virus. Malheureusement, force est de constater que se sont développés ces derniers jours des comportements inadaptés dans l’espace public. Certes, nous avons tous envie de retrouver notre vie sociale et les liens humains ! Mais pour éviter tout risque de nouveau confinement, il est indispensable que chacun soit vigilant, plus que jamais, sur l’application des gestes barrières. Je sais pouvoir compter sur le civisme des Toulousains ». 

Des mesures toujours en place

Pour rappel, le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du territoire de la Haute-Garonne, les contrevenants s’exposent à une amende de 135€. La même somme est fixée pour ceux qui braveraient le couvre-feu de 18h à 6h. 

Au 25 février, le taux d’incidence était de 195,5 pour 100 000 habitants en Haute-Garonne. Un chiffre qui s’élève à 259 pour 100 000 habitants à Toulouse. 

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img