samedi 4 décembre 2021

Contact

ActualitésCovid-19. L’ARS alerte : “Les signes de reprise se confirment en Occitanie”

Covid-19. L’ARS alerte : “Les signes de reprise se confirment en Occitanie”

L’ARS alerte sur le regain de la Covid-19 en Occitanie. La région est repassée au-dessus du seuil d’alerte. La reprise est également constatée sur le plan national. Emmanuel Macron prendra la parole mardi 9 novembre à 20 heures.

L'Occitanie est repassée au-dessus du seuil d’alerte avec plus de 50 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants. Le président prendra la parole mardi soir. © République Française ARS
L’Occitanie est repassée au-dessus du seuil d’alerte avec plus de 50 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants. Le président prendra la parole mardi soir. © République Française ARS

Prudence ! L’Agence régionale de santé (ARS) d’Occitanie lance de nouveau un message d’alerte dans son bulletin d’information publié dans la soirée de vendredi 5 novembre. “Les signes de reprise (de l’épidémie de Covid-19, ndlr) se confirment en Occitanie”, écrit l’ARS.

Dans la région, le taux d’incidence, qui correspond au nombre de cas pour 100 000 habitants, a dépassé le seul d’alerte établi par le gouvernement à 50 cas. “Le taux d’incidence régional s’élève désormais à 53,8 cas pour 100 000 habitants contre 48,6 il y a une semaine”, selon l’ARS. “Face à un virus qui circule davantage, l’appel à la vigilance est relancé. Il est indispensable de continuer les gestes barrières que chacun connaît. Les plus fragiles sont aussi appelés à une dose de rappel vaccinal sans tarder.”

Outre l’Occitanie, le regain de l’épidémie de Covid-19 est également constaté sur le plan national. D’ailleurs, le président de la République Emmanuel Macron s’adressera aux Français mardi 9 novembre à 20 heures. Il devrait faire “un point sur la situation sanitaire”, et “un point sur la reprise économique, les réformes qui sont conduites dans notre pays et sur l’ensemble des sujets qui traversent notre pays”, selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, vendredi 5 novembre.

Comme l’a indiqué Gabriel Attal, Emmanuel Macron s’était exprimé le 12 juillet lorsque la quatrième vague de coronavirus était en pleine montée. “Il s’était engagé à la fin de son allocution à revenir devant les Français et à s’exprimer une nouvelle fois devant eux”, selon le porte-parole du gouvernement. 

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img