Carole Delga : “Le statut des cheminots n’est pas le problème”

À l’occasion de la signature de la nouvelle convention TER 2018-2025, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, a fustigé la manière dont est actuellement menée la réforme de la SNCF, déplorant notamment que l’on pointe du doigt les cheminots.

Alors que l’Occitanie connaît depuis 2002 une augmentation continue de la fréquentation de ses TER (+60%, 22 millions de voyageurs par an), la majorité régionale accentue le développement de l’offre ferroviaire. Près de 2 milliards et demi d’euros seront dépensés sur les huit prochaines années afin de poursuivre le maillage de l’Occitanie, mettre en place une tarification accessible à tous et maintenir l’accès à une présence humaine, en particulier dans les zones rurales. De nouvelles dessertes seront créées, comme entre Toulouse et Perpignan dès la fin de l’année, et d’autres verront leur fréquence augmenter (Toulouse-Montauban, Agen-Brive ou Toulouse-Tarbes-Pau). Pour assurer ces nouveaux besoins, entre 10 et 20 rames supplémentaires viendront compléter le parc existant. Cette nouvelle convention entre la Région et la SNCF s’est également fixé pour objectif d’améliorer la ponctualité des trains et l’information des voyageurs.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.