samedi 5 décembre 2020
Actualités Le bilan de la saison touristique en Occitanie est meilleur que prévu

Le bilan de la saison touristique en Occitanie est meilleur que prévu

Les chiffres d’une saison touristique inédite en Occitanie sont meilleurs que prévu. Les professionnels ont globalement limité la casse.

Une saison touristique meilleure que prévu en Occitanie. Ici, aux cascades d’Arifat ©Pascale Walter – Tourisme Tarn

Très attendu, le bilan de la saison touristique cet été en Occitanie réserve de bonnes surprises. Notamment « du côté de territoires qui n’ont pas l’habitude de tenir le haut du pavé », fait remarquer Jean-Louis Guilhaumon, vice-président en charge du tourisme au Conseil régional. Avec, en premier lieu, le Massif central, dont la moitié des professionnels indiquent une fréquentation en hausse au mois d’août dernier, par rapport à celui de 2019. Les destinations de montagne et de campagne sont sur la même tendance. « Les familles en particulier ont privilégié les grands espaces, réputés plus sûrs sur le plan sanitaire ». Et si le littoral occitan a pâti de la désaffection de près de 80 % des touristes étrangers en août, il a aussi bénéficié de l’arrivée massive dans la région de clients venus d’Ile de France ou de la vallée du Rhône. Et bien sûr, des Occitans eux-mêmes.

Un panier moyen qui se maintient

« Nous avons fait les bons choix en communiquant vers la clientèle de proximité et sur le tourisme de loisir. Cela a sauvé la saison », se félicite Vincent Garel, le président du Comité régional du tourisme. Il rappelle qu’il a fallu mettre en place de nouveaux dispositifs en très peu de temps et au dernier moment, dès le conseil d’administration du Comité, le 23 avril dernier, « et que, fin juin, nous ne savions pas encore quels sites pourraient rouvrir. C’était d’autant plus inquiétant que les professionnels du tourisme réalisent plus des deux tiers de leur chiffre d’affaires durant les mois de juillet et d’août ». Au chapitre des bonnes nouvelles, le directeur rajoute le niveau stable du panier moyen, à 56 euros par jour et par personne, le succès du tourisme en camping-car ou le bon maintien des locations immobilières. Et il constate la fin des réservations de dernière minute… « maintenant, c’est à la dernière seconde ! »

Toulouse boudée par les touristes

Certaines destinations sont en revanche très impactées. Il en va des métropoles occitanes, à commencer par Toulouse, qui enregistre un recul de 10 % de sa fréquentation en août. Des Pyrénées, « à cause de l’absence du Tour de France », selon Vincent Garel. Ou de la ville de Lourdes, qui a perdu 40 % de sa clientèle. « Les plans de soutien seront prorogés et de nouveaux fonds seront abondés », promet Jean-Louis Guilhaumon. Le budget touristique de la Région en 2020 dépassant les 100 millions d’euros, soit 5 fois plus qu’une année normale. À présent, chacun prépare la suite en retenant son souffle. Le vice-président formule ainsi le vœu d’« une arrière-saison sereine, sous le soleil. Que cela soit un été indien qui nous permette de consolider ces résultats ».

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport