5 marchés pittoresques à découvrir en Haute-Garonne et en Ariège

Plutôt que de s’ennuyer dans une grande surface, les courses hebdomadaires peuvent faire l’objet d’une promenade conviviale à la découverte de Toulouse et des environs. Le Journal Toulousain a sélectionné pour vous 5 marchés remarquables en Ariège et en Haute-Garonne.

Photo du marché de producteurs à Grenade Haute-Garonne
Le beffroi surplombe le marché de Grenade, en Haute-Garonne © Mairie de Grenade

La halle d’exception du marché de Grenade

Dès potron minet, le samedi matin, les étals fleurissent sur la place Jean Moulin, à Grenade. Cette bastide fondée en 1290, située à 25 kilomètres de Toulouse, peut s’enorgueillir de posséder l’une des plus grande et vieille halles couvertes de France. Reposant sur 36 piliers octogonaux de briques foraines, la charpente en bois est une curiosité à ne pas manquer, tout comme le beffroi qui la surplombe. L’intérêt de ce marché paysan réside notamment dans l’incomparable diversité des produits présentés.

Outre les incontournables légumes, fruits, charcuteries, formages, pains et fleurs, on trouvera aussi des spécialités comme du miel, des olives ou encore des marchands de tissus, de meubles et quelques bazars proposant la plupart des ustensiles ménagers imaginables. Une brève promenade dans les rues avoisinant le moulon (pâté de maisons, NDLR) où se trouve le marché, permettra au visiteur de visiterla remarquable église gothique de la ville ainsi que les traditionnels pigeonniers et maisons à colombages.

À noter : une nocturne aura lieu le samedi 15 août.


Photo des bouquinistes sur le marché de Saint Aubin à Toulouse
Les bouquinistes sur le marché de Saint Aubin à Toulouse © Frédéric maligne

Un brunch musical au marché de Saint Aubin

C’est le marché préféré des Toulousains. On va y faire ses courses, bien sûr, mais on va aussi y retrouver ses amis, croiser des connaissances et partager un brunch sur l’une des terrasses qui bordent la place Saint-Aubin. Situé autour de l’emblématique église du même nom, ce marché de plein vent qui réunit producteurs bios, primeurs et autres stands alimentaires ou créateurs artisanaux, se tient tous les dimanches de 7 heures à 14 heures. Sur le parvis de l’église, il n’est pas rare de voir des musiciens ou des artistes de cirque se succéder sur une scène improvisée pour proposer de petits spectacles à regarder en famille.

Le long de l’édifice, quelques vendeurs à la sauvette exposent leurs peintures, colliers en macramé. D’autres vendent des pâtisseries maison. Plus loin, les rayonnages des bouquinistes s’étalent sous de grands parasols. Ici où là, un flûtiste, une harpiste ou un guitariste égaye un coin d’allée pendant qu’un bonimenteur vante les exploits révolutionnaires d’un appareil multifonction. Le marché de Saint-Aubin est une référence pour tous les amoureux de la Ville rose.


Photo du marché de Saint Girons
Marché de Saint Girons en Ariège © Ville de Saint Girons

L’incontournable Marché de Saint-Girons

Le marché de Saint-Girons est un concentré d’Ariège. Folklorique, festif, gastronomique et cosmopolite. Chaque samedi matin, plus de 120 exposants venus des 18 vallées du Couserans se réunissent pour offrir d’interminables allées. Bières artisanales, produits locaux, légumes bios, couteliers, affûteurs, tourneurs sur bois, vendeurs de gris-gris africains ou de remèdes de grand-mère se succèdent dans une atmosphère conviviale. Un petit tour de la place permettra aux plus fins gourmets de se régaler avec de délicieux fromages et charcuteries de montagne, accompagnés de pains frais du jour.

Le public, d’ailleurs, ne s’y trompe pas et y est toujours très nombreux. Situé sur le Champ-de-Mars, le long du Salat, ce marché est l’un des plus importants d’Occitanie. Les amateurs de patrimoines pourront profiter de cette incursion dans la capitale du Couserans pour aller jeter un coup d’oeil à la Citadelle de Saint-Lizier, qui surplombe la ville.


Montbrun-bocage, un dimanche « alternatif »

Le marché de Montbrun-Bocage est sûrement l’un des plus alternatifs d’Occitanie. Chaque dimanche matin, sous de belles halles carrées soutenues par une douzaine de piliers en pierre, ce petit village de Haute-Garonne invite à un voyage loin du consumérisme conformiste des grandes villes. En effet, à côté des producteurs locaux, le promeneur pourra déambuler au milieu de stands chamarrés aux senteurs exotiques. Bijoux artisanaux, pierres aux vertus salutaires, cuisine du monde, encens, épices… Ici, le Bethmale côtoie sans complexe les acras de morue, la pizza ou le thé indien.

Mais, au-delà des étals, c’est l’ambiance qui fait la particularité de ce marché, devenu le rendez-vous incontournable des néo-ruraux et autres ‘’babas cool’’ de la région. En effet, au détour d’une allée, il n’est pas rare de croiser un coiffeur ambulant, des artistes de rue ou un sculpteur de troncs d’arbres. Une fois les emplettes terminées, l’usage local veut que l’on se retrouve, avec les copains, pour boire un rafraîchissement près du kiosque qui borde le ruisseau. Avec un peu de chance, quelques musiciens se seront réunis pour un petit concert apéritif.


Photo du marché de plein vent à Revel, Haute-Garonne
Le marché de producteurs de Revel, en Haute-Garonne, classé parmi les 100 plus beaux marchés de France © Jean-Luc Sarda – Mairie de Revel

Le marché de Revel, champion des producteurs

Sous une magnifique halle médiévale portée par quelque 79 piliers de chêne, érigée en 1342 et reconstruite en 1825 par l’architecte Urbain Vitry, le marché de producteur de Revel, classé parmi les 100 plus beaux marchés de France, est l’occasion de découvrir le meilleur du terroir occitan dans un cadre unique. Tous les samedis matins, dès 7 heures, la place Philippe de Valois s’anime autour de stands garnis de fruits et légumes de saison, de volailles, de charcuteries et autres mets locaux savoureux.

Vous pourrez, entre autres, y goûter les biscuits, tartinades, tapenades, et caviars de légumes, des sœurs Aussagues, dont les recettes ont été récompensées par une médaille d’Argent au Championnat du monde 2019 des Confituriades de Beaupuy. La halle centrale, surmontée d’un beffroi de style néo-classique et bordée par de pittoresques arcades, est inscrite au patrimoine national. Enfin, si l’après-midi le permet, le lac de Saint Ferréol offrira un cadre idéal pour un pique-nique en famille et une agréable baignade.

À noter : les mercredis 5 et 12 août les halles centrales accueilleront le marché des producteurs de pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.