[Portrait] Jean-Pierre Ferraud : Entrepreneur logique

JEAN-PIERRE-FERRAUD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Choix. Aujourd’hui président du groupe HBF, expert de la distribution de matériel électrique, Jean-Pierre Ferraud envisage son parcours professionnel comme un enchainement naturel d’opportunités et de rencontres, basé sur la confiance.

 

Originaire de Nîmes, c’est assez naturellement que Jean-Pierre Ferraud entreprend des études de commerce après l’obtention de son baccalauréat. « J’étais plutôt à l’aise avec tout ce qui touche au commerce, et je me suis rapidement orienté vers le milieu de l’entreprise qui me plaisait et m’attirait », commence-t-il. Durant une vingtaine d’années, il évolue dans une société de produits frais et ultrafrais à Nîmes. « J’ai créé cette société de distribution avec un ami. Nous concurrencions le fret aérien par le fret maritime qui est 7 fois moins cher, et étions capables, grâce à des techniques de conservation, d’envoyer certains produits vers les DOM-TOM » explique Jean-Pierre Ferraud. Un véritable pari dans lequel il n’a pas hésité à se lancer, pour une activité qui fonctionne toujours aujourd’hui.

Pragmatique et intuitif, il réitère l’expérience de la création d’entreprise en 2005. Il fonde Elexity, spécialiste de l’économie d’énergie, qui appartient actuellement au groupe HBF. « HBF ne travaillait pas sur ce type de produits, cela faisait sens pour eux de se rapprocher de nous, c’était un maillon qui manquait à la chaine » précise Jean-Pierre Ferraud. Le rachat de la société est bouclé en 2008, mais les liens entre l’entrepreneur et le groupe HBF ne s’arrêtent pas. « Je me suis lié d’amitié avec les dirigeants du groupe, un feeling est passé, nous continuions à nous voir après l’opération », ajoute-t-il.

 « Si c’était à refaire, je referais exactement la même chose! »

Ainsi, lorsqu’en 2010 le président d’HBF prend sa retraite, remplacé par son directeur général qui laisse son poste vacant, c’est naturellement que Jean-Pierre Ferraud en assure l’intérim. « Un intérim qui a duré puisque cela fait 6 ans! Je ne cherchais pas de travail, mais les aider à faire la jointure le temps de trouver quelqu’un était tout à fait normal! » souligne l’actuel président d’HBF. En 2014, il s’est associé avec une douzaine de cadres salariés et des fonds d’investissement pour racheter 100% du groupe à l’actionnariat espagnol majoritaire qui souhaitait le vendre. « On continuait ou on s’arrêtait. Mon choix a été de dire que ça en valait la peine. Cette société est faite des hommes et des femmes qui y travaillent, un réservoir de personnalités qui méritent de continuer. Depuis, on travaille main dans la main, on partage le bon et le mauvais en exploitant et mettant à profit les compétences et expertises de chacun. Si c’était à refaire, je referais exactement la même chose! »

Jean-Pierre Ferraud mène désormais le groupe HBF, en croissance constante, avec une dynamique certaine et en mettant un point d’honneur à centrer sur son équipe jeune et ambitieuse. « L’humain c’est le pivot qui fait que ça tient ou non, il ne faut pas perdre ce niveau de confiance. Elle se mérite, il faut aller la chercher, c’est un combat de tous les jours vis-à-vis des uns et des autres » termine-t-il.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.