Caroline Mercier : « Notre système de santé est déjà mort !»

29 janvier 2015 - 08:00

Une réponse à “Caroline Mercier : « Notre système de santé est déjà mort !»”

  1. Je n’ai plus les chiffres exacts en tête mais une journée en réa ou cancéro coûte plus de 3000€, 3 jours d’hospitalisation en clinique privée pour une appendicectomie m’ont été facturés 1600€. Les gens ne pourraient pas se soigner sans la sécu, la santé deviendrait un privilège. Imaginons donc un système d’assurance privée. Lorsque vous contractez un crédit immobilier, vous prenez généralement une assurance pour celui-ci. Votre dossier médical est épluché et selon vos pathologies ou risques le coût de l’assurance grimpe en flèche avec même impossibilité de s’assurer en cas de cancer par exemple. J’imagine que nous serons confrontés au même problème dans un système de santé par assurance privée. Le principe de l’égalité sera t-il alors respecté? Notre système n’est pas égalitaire dans son financement, il est équitable. C’est un système solidaire et humaniste, on paye selon ses moyens et on est soigné selon ses besoins. Préférons nous une inégalité d’accès aux soins? Puisque le modèle anglo-saxon est évoqué, savez vous que de nombreux anglais viennent en France pour des opérations chirurgicales telles que la mise en place de prothèse de hanche en raison des tarifs et délais d’attente dans leur pays? Et que dire des pratiques de certaines grandes entreprises qui bénéficient d’exonération de cotisations en pratiquant l’optimisation fiscale engendrant un manque à gagner significatif pour la sécu? Si certaines entreprises ou professions libérales éprouvent des difficultés, un ajustement à la marge est tout à fait envisageable sans détruire les fondements du système.


    Signaler le commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.