[En vue] Yoann Maestri : l’art et l’essai transformé(s)

Yoann Maestri(06-04-2016)┬®franckalix-7Deuxième ligne sur la pelouse au Stade toulousain et à l’instar de son coéquipier Clément Poitrenaud, le Hyérois rejoint la tête des joueurs engagés sur le terrain des arts. En ouvrant fin mars La Galerie M, il expose les différentes expressions de l’art contemporain. Jusqu’à la fin du mois de mai, le thème est “L’amour et la violence”.

Là-bas – Dans cette fratrie composée de deux frères, la famille Maestri grandit « à la campagne, dans un cadre traditionnel ». D’origines italiennes, ses grands-parents étaient « des paysans-horticulteurs ». Le père de Yoann Maestri est dessinateur industriel et sa mère préparatrice médicale dans une pharmacie.

Sportif – L’adolescent, né à Hyères, se souvient « des balades en colline en famille ». Sportif, Yoann Maestri se met au judo, au jujitsu mais aussi au tennis et au foot… mais « le sport du village, c’est le rugby ». Son père, lui-même rugbyman sur son temps libre, transmet à son fils le virus du ballon ovale. À treize ans, il intègre le RC Carqueiranne-Hyères.

Crescendo – Deux années plus tard, l’enfant prodige entre au centre de formation de Toulon. « À la fin du lycée sport étude, j’incorpore Marcoussis [le centre national du rugby, NDLR] », explique Yoann Maestri. À l’âge de 21 ans, après avoir porté le maillot du club de Toulon durant six saisons, le Stade toulousain le recrute. Désormais en Rouge et Noir, il considère dès lors Toulouse comme sa « ville adoptive ».

Rêve bleu – Alors que « des bruits circulent » dans les instances fédérales de l’équipe de France, Yoann Maestri a « envie » de rejoindre l’équipe nationale. Son vœu sera exaucé en 2012 et il deviendra titulaire sur pratiquement toutes les rencontres internationales. Aujourd’hui, le Hyérois souhaite décrocher « un titre avec le Stade toulousain ».

Arts – Il est allé « au plus simple » pour trouver le nom, la Galerie M est consacrée aux arts contemporains. Dans 30 m², des artistes, « pas nécessairement Toulousains », pourront exposer des peintures ou bien des photographies ou encore des détournements d’objets. À travers cette galerie, le rugbyman veut transmettre des valeurs « de partage, de passion et de persévérance ». Des notions que Yoann Maestri retrouve aussi sur le terrain de rugby.

On the web : www.galeriem.fr 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.