jeudi 9 décembre 2021

Contact

ActualitésToulouse : Les solutions d’Archipel Citoyen pour lutter contre la précarité énergétique

Toulouse : Les solutions d’Archipel Citoyen pour lutter contre la précarité énergétique

Dans le cadre de la journée contre la précarité énergétique, organisée, ce mercredi 10 novembre, par la Fondation Abbé Pierre, le groupe municipal d’opposition Archipel Citoyen proposent des solutions pour que Toulouse lutte plus efficacement contre ce phénomène.

Le groupe Archipel Citoyen proposent des solutions pour que Toulouse Métropole lutte plus efficacement contre la précarité énergétique @Pixabay
Le groupe Archipel Citoyen proposent des solutions pour que Toulouse lutte plus efficacement contre la précarité énergétique @Pixabay

Sur le territoire de Toulouse Métropole, 8% des foyers sont en situation de précarité énergétique, selon son Observatoire national (ONPE). Cela signifie qu’ils n’ont pas les moyens financiers de répondre à leurs besoins élémentaires en la matière. 13% des foyers métropolitains sont, quant à eux, en situation de vulnérabilité énergétique : ils doivent y consacrer plus de dix pourcents de leurs revenus. “Ils vivent dans des passoires thermiques, renoncent à se chauffer, et voient leur logement et leur santé se détériorer. La crise du Covid et l’augmentation actuelle des prix ne fait qu’aggraver le phénomène. Et avec l’arrivée de l’hiver, il devrait y avoir une explosion des cas les plus critiques”, prévient Maxime Le Texier, élu du groupe Archipel Citoyen à la mairie.

“Jean-Luc Moudenc est dans l’inaction”

Le mouvement s’associe à la journée de lutte contre la précarité énergétique, organisée, ce mercredi 10 novembre, par la Fondation Abbé Pierre. En reprenant à celle-ci l’idée d’un service social minimum : 1000 watt garantis pour tous les ménages. “Il est possible de faire beaucoup de choses à l’échelle locale. En suivant les exemples de Grenoble, Montpellier ou Saint-Denis, qui ont mis en œuvre des solutions et établit une véritable politique municipaliste sur la question”, indique Maxime Le Texier, pour qui cette dernière va à l’encontre de celle de l’actuel maire de Toulouse. “Après presque un an et demi de mandat, les masques tombent : Jean-Luc Moudenc est dans l’inaction. Sa politique se résume à un saupoudrage de subventions”. Et le conseiller d’opposition de révéler qu’à ce jour seuls 16 ménages ont profité de la prime à la rénovation du parc énergétique privé proposé par Toulouse Métropole… depuis 8 mois.

Un plan de rénovation énergétique des bâtiments de 65 millions d’euros

Archipel Citoyen propose de son côté un plan pour rénover 10 000 logements, dont 2000 publics, sur 6 ans, pour un budget de 65 millions d’euros. “C’est exactement le montant dépensé durant le mandat précédent pour l’embellissement de la ville”, fait remarquer Maxime Le Texier. D’après les calculs de son groupe politique, un tel plan générerait 170 millions d’euros de retombées économiques locales. Archipel souhaiterait aussi créer un guichet unique énergie afin de mieux conseiller les ménages, “pour qui il n’est pas simple de s’y retrouver”. Il s’agirait enfin d’accélérer le mouvement d’autonomie énergétique du territoire, notamment en y renforçant la méthanisation des déchets organiques. Et de repenser la gouvernance métropolitaine “pour que l’action urbanistique, des transports ou des déchets se décide en fonction des enjeux énergétiques et environnementaux. Il faut avoir une vision globale, planifier, reprendre en main la politique énergétique de notre territoire”, conclut Maxime Le Texier.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img