vendredi 23 octobre 2020
Actualités Relance timide du tourisme en Occitanie à partir du 2 juin

Relance timide du tourisme en Occitanie à partir du 2 juin

La direction indiquée par le gouvernement semble pencher vers une réouverture progressive des cafés et restaurants dans les zones vertes à partir du 2 juin. 70 acteurs du tourisme en Occitanie étaient réunis avec le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne ce lundi pour aborder les conséquences du Covid-19 sur le secteur en Occitanie.

CC Marco Mini-Pixabay

Le tourisme en Occitanie entrevoit le bout du tunnel. Voilà ce qui ressort de la réunion entre 70 acteurs régionaux du secteur et Jean-Baptiste Lemoyne, leur secrétaire d’État de tutelle. Ils étaient réunis ce lundi pendant près de trois heures afin d’aborder les conséquences du Covid-19 et les échéances pour le tourisme en Occitanie. Étaient notamment présents la présidente de Région Carole Delga, ainsi que Guy Pressenda et Jacques Mestre, coprésidents de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) d’Occitanie.

La date du 2 juin sera bien celle d’un retour à l’activité pour de nombreux restaurants et cafés. Ils devraient être environ entre 50% et 60% à rouvrir au plus vite dans la région d’après Guy Pressenda. Selon Jean-Baptiste Lemoyne, l’hypothèse d’un espace de quatre mètres carrés par personne dans les restaurants ne sera pas retenue par le gouvernement. L’avis du Haut Conseil a poussé en faveur d’une distanciation d’un mètre entre les personnes. Et c’est manifestement cette mesure qui devrait être adoptée pour les départements en zone verte. Si cela ne devrait pas permettre à tous les commerces de rouvrir, cette mesure devrait être à l’initiative « d’une reprise économique dans des conditions pouvant permettre un retour à l’activité » selon le secrétaire d’État.

Près de 30% des restaurants pourraient fermer définitivement

Par ailleurs, les hôtels et gîtes peuvent actuellement rouvrir s’ils le souhaitent. Concernant les campings, les propriétaires de mobil-homes, considérés comme des résidences secondaires, sont actuellement autorisés à les rejoindre, toujours selon Jean-Baptiste Lemoyne. Pour une réouverture totale des campings, la réponse sera donnée ce jeudi « lorsque le plan de déconfinement sera examiné par le Conseil de défense ». Si le 2 juin devrait bien être une première étape, le secrétaire d’État ne se fait pas d’illusion sur la nature de la reprise : « Nous avons conscience que le moteur du redémarrage touristique sera local. » Malgré cela, de nombreux restaurants mettront la clé sous la porte. Près de 30% pour Guy Pressenda, même si « tout le monde veut rouvrir en Occitanie ».

Vers la fin des 100 kilomètres en zone verte ?

Autre bonne nouvelle pour les restaurateurs, notamment pour ceux proches des plages : la limite de déplacement devrait bien être étendue dans les zones vertes à compter du 2 juin. « Le cercle sera agrandi. Tout cela est tributaire des résultats de la lutte contre le virus », explique ainsi Jean-Baptiste Lemoyne. Cependant avec la crainte de voir leur affluence baisser, certains restaurateurs préféreraient ne pas ouvrir, au risque de ne plus bénéficier des aides mises en place.

Lors de cette réunion, Jean-Baptiste Lemoyne a également présenté des « feuilles de routes spécifiques » pour les grands sites comme Lourdes, le Pont du Gard ou Carcassonne. Détail intéressant,  ces directives ne devraient être établies que « courant juillet ». D’un autre côté, un grand parc comme celui du Puy du Fou rouvrira le 11 juin. Un point qui surprend Guy Pressenda. « Pour l’instant, il n’y a que le Puy du Fou qui devrait rouvrir, mais le gouvernement sera obligé de dire oui aux autres », sous peine d’incompréhension totale de sa stratégie de relance économique. Pour restaurateurs et clients, le verdict tombera lors de la présentation du plan de déconfinement du Premier ministre, ce jeudi devant le Conseil de défense.

Rémy Gaubert

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport