[Redac chef de la semaine] René Girma

Rene╠ü Girma(07-12-2015)┬®franckalix-1

Depuis cinq ans, René Girma est le ‘’monsieur économie’’ de Sud Radio. Tous les jours à 7h20 et 17h20, les auditeurs écoutent ses chroniques sur les ondes. Journaliste et animateur, son histoire avec la radio ne date pas d’hier puisqu’il fait ses débuts à Radio Andorre avant d’intégrer RMC puis, en 1978, Sud Radio. En première ligne de l’actualité locale, ce fan de James Bond passe aujourd’hui de l’autre côté du micro pour la commenter.

Premier tour des élections régionales

Depuis Jean Jaurès, Midi-Pyrénées reste une région à l’héritage radical-socialiste, d’où le score de Carole Delga. Cependant, nous n’échappons pas au phénomène ‘’Front national’’, pour preuve, leur position dans le Tarn-et-Garonne où Jean-Michel Baylet n’est plus le maître du jeu. Quant à Dominique Reynié, il est la confirmation que la politique est réservée aux politiciens. Le bilan est simple : les électeurs ont testé la droite et la gauche et se disent aujourd’hui : « Pourquoi pas le FN ? » La fusion des régions a d’ailleurs aggravé la montée des frontistes par l’addition des voies de Midi-Pyrénées à celles de Languedoc-Roussillon, l’un des fiefs du FN. De même, ils ont glané les votes des électeurs opposés à la fusion des régions avec le fameux « on n’est plus chez nous », puisqu’eux n’y sont pas favorables. Au 2d tour, je pense que Carole Delga sera élue, mais attendons dimanche prochain !

Maintien des services publics en milieu rural

Justement, le Front national s’est assez plaint de l’abandon des zones rurales par les services publics. Je pense qu’il ne faut pas toucher aux établissements assurant une mission régalienne comme les hôpitaux, la police, les écoles ou la justice. En revanche, il est nécessaire de faire des économies sur les services publics les moins prioritaires. Il est logique qu’une perception ferme si tout le monde déclare ses impôts sur internet ou qu’un bureau de Poste soit supprimé s’il reçoit et distribue quatre lettres par semaine, en sachant que ce service peut être assuré par un autre commerçant comme l’épicier du village. Il faut s’adapter ! Nous l’avons déjà fait quand nous avons retiré les téléphones publics des bureaux de Poste en créant les cabines téléphoniques et cela n’a pas été un problème à l’époque. La question est l’équilibre des territoires, encore accentué par la fusion des régions.

La pose de la 1re pierre symbolique du PLB

Le PLB aurait dû être prévu et fait depuis longtemps ! Les politiques, dont la vision est restée à court terme, ont bâti Labège et l’ont aménagée sans penser à son accès. La logique de Jean-Luc Moudenc et sa troisième ligne de métro, elles, sont une vision globale du développement de la métropole. Elle s’oppose donc aujourd’hui au bienfait immédiat du PLB. Les deux propositions restent honorables, et d’ailleurs, si l’on disposait d’argent, elles ne seraient pas antinomiques, même complémentaires. Mais il faut choisir par manque de financement ! Je comprends la colère des élus du Sicoval et la pose de cette première pierre symbolique n’en est que la concrétisation, une manière de mettre la pression. Il s’agit du même problème que pour la Ligne à grande vitesse, tout est une question d’argent, c’est l’économie qui gouverne et force les choix.

Les radars discriminants

Je suis favorable à tous les radars, quels qu’ils soient et où qu’ils soient, même si je ne vais pas me faire que des amis. J’ai mon permis de conduire et je viens de faire un stage de récupération de points suite à un franchissement de feu rouge à l’orange. Désormais, je fais attention. C’est le même phénomène pour tous les radars : une fois que l’on s’est fait prendre, on réfléchit, et c’est bien le but. Une loi existe, il faut la respecter, c’est tout. Les radars sont efficaces et permettent de faire diminuer les morts sur la route pour gagner des vies… même s’il faut bien reconnaître qu’ils ne sont pas tous placés dans des zones à risque… Car, accessoirement, ils servent également à renflouer les caisses de l’État. Comment joindre l’utile à l’utile ! Je comprends que certains râlent, c’est leur fonds de commerce, mais il s’agit ici de rendre les routes plus sûres et de sauver des vies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.