mardi 18 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésPollution : L’indice de qualité de l’air est mauvais aujourd’hui et demain...

Pollution : L’indice de qualité de l’air est mauvais aujourd’hui et demain à Toulouse

Selon les prévisions d’Atmo Occitanie, l’organisme chargé de surveiller la qualité de l’air en région, l’indice est mauvais aujourd’hui en Haute-Garonne, et plus particulièrement à Toulouse. La situation sera similaire demain.

Atmo Occitanie qualité air indice Haute-Garonne Toulouse
L’indice de qualité de l’air est mauvais aujourd’hui à Toulouse, et plus largement en Haute-Garonne © Atmo Occitanie

La qualité de l’air est mauvaise aujourd’hui en Haute-Garonne, et plus particulièrement à Toulouse. Selon l’organisme Atmo Occitanie, qui surveille quotidiennement la quantité de particules en suspension dans l’air, l’indice est de 4 aujourd’hui, sur une échelle qui comporte six degrés, allant d’une “bonne qualité de l’air” (niveau 1) à “extrêmement mauvaise” (niveau 6).

En cause ? La forte présence d’ozone, de dioxyde d’azote et de particules fines dans l’atmosphère. Celles-ci sont principalement concentrées autour des grands axes de circulation, comme le périphérique ou les autoroutes, mais aussi les aéroports et les zones industrielles.

Situation similaire demain

La situation devrait rester la même ce samedi 15 janvier. Dans le détail, la qualité de l’air est particulièrement mauvaise aux alentours de Saint-Gaudens, Saint-Martory, Aurignac, Cazères, Le Fousserat, Rieux, puis tout le long de l’autoroute A64 jusqu’à Toulouse. Plus au Sud, à partir d’Aspet et Saint-Béat, la présence de particules en suspension est plus faible.

Réduisez les activités en extérieur quand la qualité de l’air est mauvaise

Atmo Occitanie émet quelques recommandations, formulées par l’Agence européenne pour l’environnement, pour se prémunir de la mauvaise qualité de l’air en Haute-Garonne. Premièrement, il est conseillé aux habitants de réduire leurs activités physiques intenses en extérieur. Pour ce qui est des loisirs et des balades, « vous pouvez y aller », explique l’organisme de surveillance de l’air, mais évitez les zones à fort trafic routier.

Il est essentiel que les personnes sensibles se ménagent. Lors d’une promenade ou d’une sortie, si vous ressentez des symptômes tels qu’un mal aux yeux, de la toux, des maux de gorge ou une gêne respiratoire, contactez rapidement un médecin ou la permanence Air Santé au 05 61 77 94 44.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img