Olivier Sadran sur le point de vendre le TFC ?

Selon des informations révélées par RMC Sport, Olivier Sadran, président du Toulouse Football Club, aurait signé un accord de négociation exclusive pour le rachat du TFC. Le potentiel repreneur serait un groupe d’investisseurs chinois et américains qui étaient déjà à la tête du club de Nice de 2016 à 2019.

sadran vente TFC

Ces dernières années, Olivier Sadran, président du Toulouse Football Club, a régulièrement répété qu’il serait à l’écoute d’une éventuelle offre de rachat du club dont il est à la tête depuis 2001, à condition que celle-ci soit sérieuse. Il y a un peu plus de deux ans, des discussions avaient même été entamées avec le club anglais de Manchester City pour une prise de capital significative. Un dossier qui n’avait finalement pas abouti. Mais cette fois, il semble que l’homme que l’on dit de moins en moins investi dans le TFC, voire agacé par l’évolution du football, se dirige bel et bien vers une vente.

Une affaire qui pourrait se conclure rapidement

Selon des informations dévoilées par RMC Sport et confirmées par le site LesViolets.com, Olivier Sadran aurait en effet signé un accord pour des négociations exclusives, ouvrant ainsi un processus de vente qui devrait durer 60 jours. Le temps pour l’acquéreur d’analyser en profondeur la situation du club, tant sur le plan financier qu’administratif.
Le potentiel repreneur est un groupe sino-américain, qui détenait jusqu’à l’été dernier un autre club de Ligue 1, l’OGC Nice. Il en avait racheté 80 % du capital pour 23 millions d’euros en 2016, avant de revendre ses parts pour 100 millions d’euros.

L’exemple niçois

Ce consortium d’investisseurs est représenté par l’homme d’affaire chinois Chien Lee, PDG de NewCity Capital et cofondateur de Plateno Group, géant mondial de l’hôtellerie, ainsi que par Paul Conway, associé de Pacific Media Group, entreprise de médias basée à Hawaï.
Durant leur passage à l’OGC Nice, les deux hommes, qui possèdent trois autres clubs en Angleterre, en Belgique et en Suisse, avaient confié la présidence de la formation provençale à Gauthier Ganaye. Ce dernier devrait également être de l’aventure au TFC. Dans l’hypothèse où la même équipe serait ainsi reconduite, c’est l’ancien footballeur Gilles Grimandi qui serait nommé directeur sportif.

Le TFC dément

Si le TFC a fermement démenti la cession via un communiqué, RMC Sport explique qu’il ne pouvait en être autrement en raison d’une clause confidentialité qui imposerait la discrétion du côté du vendeur comme de l’acquéreur, le temps des négociations. Cependant, le quotidien sportif l’Équipe révèle qu’un montant aurait déjà été fixé pour la transaction : autour de 20 millions d’euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.