Meett, Grand Matabiau, Téléo… Ces projets qui vont marquer 2020 à Toulouse

Chaque début d’année est l’occasion de faire le point sur les grands travaux qui changent la face de la ville. Voici cinq des projets qui devraient marquer Toulouse en 2020.

Tisseo CHU Rangueil
© Tisséo

Le Meett, nouveau parc des expos de la métropole

C’est bientôt la fin pour le gros chantier public d’Occitanie. Sortie de terre depuis plusieurs mois déjà, l’immense structure du futur parc des expositions de la métropole ouvrira officiellement ses portes en juin 2020, avec un premier salon consacré à l’espace. Le Meett, son petit nom, aura la particularité d’abriter à la fois un centre de convention sur 15 000 m² et des halls d’exposition (40 000 m²). Au total, l’équipement offrira la troisième capacité d’accueil de France en termes d’événementiel, hors Paris. Géré par la société GL Events, il devrait attirer un million de visiteurs par an.

Une immense centrale photovoltaïque bientôt mise en service

Depuis le mois d’août dernier, les panneaux solaires poussent comme des champignons sur le site de l’ancienne usine AZF, à côté du périphérique et le long de la Garonne. Il y en aura ainsi près de 35 000 d’ici la fin du premier trimestre 2020, date de la mise en service de la plus grande centrale photovoltaïque en milieu urbain de France. Celle-ci produira 19,7 GWh d’électricité par an, soit l’équivalent de la consommation de 4 100 foyers. En 2018, il avait été envisagé de créer un espace naturel sur ce site mais c’est la présence de pollution dans les sols qui avait fait pencher la balance pour le projet de centrale.

Le futur quartier Matabiau entre dans une nouvelle phase

Désormais dénommé Grand Matabiau-quais d’Oc, le plus important projet urbain de Toulouse commence à prendre forme autour de la gare. Des travaux d’aménagement d’ores et déjà bien avancés, comme le nouvel accès du métro ou la finalisation du parvis au-dessus du Canal du Midi, s’achèveront d’ici décembre prochain. 2020 sonne alors le début des démolitions. L’ensemble des immeubles situés près du canal sur l’avenue de Lyon sera rasé pour laisser place à un axe routier élargi et à des bâtiments qui ne pourront dépasser 35 mètres de hauteur sur ce périmètre.

Téléo, le téléphérique urbain s’envolera en fin d’année

En 2020, il sera possible de s’élever dans le ciel toulousain grâce à Téléo, le téléphérique urbain qui reliera l’Oncopole à l’université Paul-Sabatier en passant par le CHU de Rangueil. Les travaux ont officiellement été lancés l’été dernier et devraient se terminer en fin d’année. Le téléphérique parcourra trois kilomètres en dix minutes avec des cabines d’une capacité de 35 usagers. Au total, 8 000 personnes pourront ainsi être transportées par jour. À la station Paul-Sabatier, Téléo sera connecté au métro (ligne B) et à différentes lignes de bus.

Après le Minotaure, Montaudran poursuit sa mue

Visible depuis le périphérique, la mutation du quartier Montaudran va, elle aussi, connaître un sacré coup d’accélérateur en 2020. Considérée comme le futur cœur battant du quartier, c’est d’abord la place centrale qui va être finalisée. Elle sera composée de commerces, de bureaux et de logements, dont une tour de 17 étages avec une piscine au sommet. Un autre énorme bâtiment, également en cours de construction, sera livré cette année. Baptisé Waypost, l’édifice de 26 000 m² accueillera notamment un complexe cinéma UGC de sept salles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.