dimanche 26 septembre 2021

Contact

ActualitésManifestations interdites dans l'hypercentre de Toulouse demain

Manifestations interdites dans l’hypercentre de Toulouse demain

La préfecture interdit l’accès à l’hypercentre de Toulouse pour les manifestations, demain samedi 24 juillet 2021.

préfecture manifestation hyper-centre interdit
La préfecture interdit l’accès à l’hypercentre de Toulouse pour les manifestations, demain samedi 24 juillet 2021.

Le préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a décidé d’interdire l’accès à l’hypercentre de Toulouse à tout rassemblement revendicatif non déclaré le samedi 24 juillet 2021.
“Des troubles à l’ordre public sont survenus en centre-ville de Toulouse lors des rassemblements non déclarés du 14 juillet au cours duquel ont été commis notamment des violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, des jets de projectiles et des dégradations. Des rassemblements se sont prolongés par des déambulations en centre-ville”. Selon la préfecture, ces troubles “pourraient se reproduire le 24 juillet 2021”.

Forte affluence dans le centre de Toulouse

Par ailleurs, les dernières données sanitaires “confirment une évolution inquiétante de la propagation du virus Covid-19” dans le département de la Haute-Garonne. Ainsi, au 22 juillet, le taux d’incidence était dans le département de “254 cas dépistés positifs pour 100 000 habitants, alors qu’il était de 164 cas pour 100 000 habitants au 19 juillet. Pour les 20-30 ans, il est de 631 cas pour 100 000 habitants”. Sur la commune de Toulouse, le taux d’incidence est de “304 cas pour 100 000 personnes”. De plus, le centre-ville de Toulouse connaît “une forte affluence du public le samedi, notamment en cette période de soldes d’été”.

Risque de perturbations lors des manifestations

Enfin, l’absence de déclaration de manifestation “ne permet pas d’identifier des organisateurs en capacité de garantir la maîtrise du nombre de participants, du respect des mesures barrières et de la distanciation sociale et d’empêcher la participation de personnes extérieures susceptibles de perturber les rassemblements” du samedi 24 juillet 2021.
Il est donc, selon la préfecture, “important de limiter les rassemblements de personnes à un même endroit, ceux-ci étant de nature à favoriser la propagation du virus”.

Le périmètre interdit

Les “rassemblements revendicatifs non déclarés sont donc interdits le samedi 24 juillet 2021 dans le périmètre délimité par les voies suivantes” (celles-ci n’y étant pas incluses) du centre-ville de Toulouse :

  • Rond point du Boulingrin,
  • allées Jules Guesdes,
  • allées Paul Feuga,
  • pont Saint-Michel,
  • allées Charles de Fitte,
  • pont des Catalans,
  • avenue Paul Séjourné,
  • boulevard Lascrosses,
  • boulevard d’Arcole,
  • boulevard de Strasbourg,
  • boulevard Lazare Carnot,
  • allée Forain François Verdier,
  • Rond point du Boulingrin.

135€ d’amende

Comme c’était le cas mercredi 21 juillet, l’arrêté d’interdiction pour le samedi 24 juillet porte uniquement sur le territoire du centre-ville délimité par les boulevards (ces-derniers n’y étant pas inclus). Ainsi, “les manifestations ne sont pas interdites en tant que telles, à condition qu’elles n’entrent pas dans le périmètre de l’hypercentre de Toulouse et que les gestes barrières y soient appliqués”.
Toute personne participant à ces manifestations s’exposera à “une contravention de 135€ d’amende”. Les organisateurs s’exposeront à “six mois d’emprisonnement et 7500 euros d’amende”. Les dispositions de la loi du 10 avril 2019 visant à renforcer et garantir le maintien de l’ordre public lors des manifestations seront appliquées.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img