samedi 17 avril 2021

Contact

ActualitésLe 100e singe, un tiers-lieu inédit pour partager terres et bureaux

Le 100e singe, un tiers-lieu inédit pour partager terres et bureaux

Si les bureaux partagés commencent à essaimer aussi en milieu rural, l’originalité du projet du 100e Singe est de proposer un coworking agricole en zone périurbaine, à 20 minutes à peine de Toulouse. Inédite, l’initiative vient de recevoir le soutien du Conseil départemental.

« Reconversions professionnelles massives, nomadisme, burn-out, explosion du nombre d’autoentrepreneurs… Le travail connaît une véritable révolution. Nous souhaitons proposer un lieu dont la mission est de répondre à ces nouveaux besoins », explique le collectif à l’initiative du projet Le 100e Singe. Pour inventer le travail de demain, ce dernier élabore depuis plusieurs mois un tiers-lieu dans une ancienne ferme lauragaise, entourée de sept hectares de champs à Belberaud, à 20 minutes de Toulouse. Soit en pleine périphérie urbaine, territoire « qui ne fait pas rêver à priori, mais pourtant au cœur de nombreux enjeux ».

Rapprocher lieux de travail et de vie

L’originalité du lieu est de mettre à disposition sur un même espace des bureaux partagés, une ferme maraîchère en permaculture ainsi que des microparcelles tests de 2 000 à 5 000 m² chacune pour permettre à des néo-agriculteurs d’éprouver la viabilité de leur projet, tout en bénéficiant d’outils mutualisés et d’un accompagnement allant jusqu’à la recherche de réseaux de distribution. Et le concept ne s’arrête pas là. Il consiste aussi à mettre ces projets d’économie collaborative et d’agriculture durable en lien avec le grand public via des événements et des formations.

Une table d’hôtes qui proposera une cuisine locale zéro déchet est également dans les cartons. Les idées fourmillent et le collectif espère que des lieux similaires voient le jour tout autour de Toulouse, pour rapprocher lieux de travail et de vie. En attendant, Le 100e Singe vient de recevoir le soutien du Conseil départemental à hauteur de 30 000 euros dans le cadre du dispositif ‘’Carte blanche pour les territoires’’, visant à aider les initiatives locales innovantes.

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.

Articles en rapport

Danse, méditation, musique et foot… vous allez vibrer ce week-end à Toulouse

Danser, méditer, écouter un concert ou vibrer avec le tef... Voici quelques idées de sorties et activités pour se changer les idées en ce...

Covid-19 : L’Occitanie déplore 3 906 décès après hospitalisation

Alors que la France à dépassé hier soir le seuil des 100 000 décès attribués à la Covid-19, l’Occitanie déplore 3 906 morts après...

Don de sang : un appel urgent est lancé aux donneurs

L’Établissement Français du Sang (EFS) lance un appel à la mobilisation pour le don du sang. Les restrictions sanitaires pour lutter contre la Covid-19 ont...

Jean Castex et Julien Denormandie se rendent en Occitanie samedi

Le premier ministre Jean Castex et Julien Denormandie, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, se rendent en Occitanie samedi 17 avril pour exprimer leur...

Toulouse engage un programme de prévention contre l’isolement des seniors

La Mairie de Toulouse diffuse le programme de prévention Icope conçu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour les seniors de plus de...

Toulouse. Un verger de 12 800 arbres fruitiers planté sur le domaine de Candie

Le domaine de Candie, une exploitation agricole de 220 hectares appartenant à la mairie de Toulouse, s'est enrichi de 12 800 arbres fruitiers au...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img