mercredi 14 avril 2021

Contact

Actualités Lanceurs d'alerte : relaxe historique pour Céline Boussié

Lanceurs d’alerte : relaxe historique pour Céline Boussié

DÉLIVRANCE. Mardi, le tribunal correctionnel de Toulouse a prononcé la relaxe de Céline Boussié, accusée de diffamation pour avoir dénoncé les mauvais traitements dans un centre pour enfants handicapés. Elle espère désormais qu’une véritable protection se mette en place pour les lanceurs d’alerte.

© Franck Alix

« Quand le mot relaxe a été prononcé, je n’ai pas vraiment compris. Ce n’est qu’au moment ou toute la salle s’est levée pour applaudir que j’ai réalisé. Je me suis dit : ça y est, on a réussi pour les enfants », raconte Céline Boussié au lendemain du verdict rendu par le tribunal correctionnel de Toulouse. Intimement, celle qui était poursuivie en diffamation pour avoir dénoncé de mauvais traitements dans un établissement accueillant des enfants handicapés était persuadée qu’elle allait être condamnée. Comme deux autres anciens salariés de l’Institut médico-educatif (IME) de Moussaron avant elle. Le soulagement a donc été immense à l’annonce de la décision. « Pas pour moi, mais pour les enfants et les ados victimes de maltraitances. Cette relaxe, c’est une reconnaissance des dysfonctionnements que nous avons été plusieurs à signaler », précise Céline Boussié.

Les messages de soutien écrits par des parents ou des enfants étaient nombreux mardi, accrochés aux grilles de tribunal. Et l’émotion était grande à la sortie de Céline Boussié tant ce jugement comporte une dimension symbolique. C’est en effet la première fois qu’une lanceuse d’alerte est relaxée en France. Même si elle trouve « le costume trop grand » pour elle, Céline Boussié est déterminée à continuer le combat pour la reconnaissance de ce statut et une véritable protection. Afin que d’autres n’aient pas à subir le harcèlement moral qu’elle et ses enfants ont enduré. « Actuellement, il n’y a rien qui met à l’abri ceux qui dénoncent. Ils sont licenciés, mis sur le bas côté et montrés du doigt », regrette Jean-Marc Dubois, candidat suppléant de Céline Boussié pour la France Insoumise aux législatives dans le Lot-et-Garonne.

« Cette relaxe est une reconnaissance des dysfonctionnements »

En 2016, la loi Sapin 2 avait pourtant défini le statut de lanceur d’alerte et les manières de les protéger. « Mais le domaine médico-social n’était pas inclus dans le dispositif et entre temps, cette loi a été vidée de son sens par les ordonnances sur la loi travail. Il y a également une jurisprudence datant de 2007 sur l’interdiction de licenciement de salariés dénonçant des dysfonctionnements, mais qui n’est jamais appliquée », détaille Céline Boussié, qui appelle de ses vœux le projet de plateforme de soutien juridique, psychologique et financier porté par le groupe de la France Insoumise à l’Assemblée nationale. Elle s’estime chanceuse. Durant cette période difficile, elle a bénéficié de la solidarité de nombreuses associations, d’amis proches et même de ses avocats qui lui ont offert leurs frais d’honoraires.

Forte du verdict rendu mardi, la femme de 42 ans qui bénéficie d’une Allocation de solidarité spécifique, peut enfin se tourner vers l’avenir et aimerait mettre son expérience à profit à travers la formation professionnelle. Mais la partie n’est pas tout à fait terminée. Il lui reste à passer devant les prud’hommes pour sa procédure de licenciement. Malgré un rapport accablant de l’Agence régionale de santé et une mise sous tutelle provisoire, l’IME de Moussaron n’a jamais été condamné. « On va d’abord savourer. Ensuite, on se donnera le temps pour envisager des poursuites », souffle la lanceuse d’alerte.

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Une application de sophrologie 100% toulousaine

L'application de sophrologie « Ma Bulle Sophro », créée à Toulouse, est disponible sur Apple Store depuis le mois de mars 2021. Problèmes de stress,...

Numérique. Emmaüs Connect lance une grande collecte d’ordinateurs inutilisés

Pour lutter contre l'exclusion numérique de huit millions de français, Emmaüs Connect lance une grande collecte pour récupérer les ordinateurs et smartphones non utilisés...

Tarn-et-Garonne : L’emploi salarié en baisse malgré les dispositifs mis en place

Une réunion s’est déroulé mardi 13 avril entre Chantal Mauchet, préfète du Tarn-et-Garonne et le Service public de l’emploi départemental (SPED). L’occasion de revenir...

Au Bonheur des Dames, la nouvelle librairie féministe de Toulouse

Depuis le 9 janvier 2021, une librairie féministe et généraliste, indépendante et engagée a ouvert à Toulouse. « Il manquait à Toulouse un espace entièrement dédié...

Montpellier. 12 nouvelles rues porteront des noms de femmes

Lors du conseil municipal de Montpellier de ce lundi 12 avril, les élus ont voté pour que 12 des nouvelles rues des quartiers Près...

Covid-19 : En Aveyron, les hospitalisations se multiplient

Le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 en Aveyron a doublé depuis le début de l’année 2021. La situation épidémique se dégrade et le taux d’incidence...

Peut-être un deuxième Ntamack pour la Coupe du monde de rugby 2023 en France

Francis Ntamack, frère de l'emblématique Émile et oncle de l'inarrêtable Romain, vient d'être nommé sélectionneur de l'équipe nationale de rugby de Madagascar. https://www.youtube.com/watch?v=R2wnucJowtM Dans la famille...

Les élections régionales et départementales encore reportées

Les élections régionales et départementales sont reportées aux 20 et 27 juin 2021. Après un vote consultatif des députés, le report d'une semaine a...

Aveyron : 1 040 kilomètres de routes de nouveau limités à 90 km/h

1 040 kilomètres de routes dans le département de l’Aveyron vont être de nouveau limités à 90 kilomètres/heure. Cette décision fait suite à une...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...
La situation épidémique actuelle

Covid-19 : dans le Tarn, la situation épidémique se dégrade

La situation épidémique inquiète dans le département du Tarn. Le taux d’incidence est supérieur à la moyenne régionale et le taux de décès est...