mardi 7 décembre 2021

Contact

ActualitésLa clinique de l'Union s’inquiète d’une manifestation devant ses locaux

La clinique de l’Union s’inquiète d’une manifestation devant ses locaux

Plusieurs maires ont lancé un appel à manifestation devant les locaux de la clinique de l’Union, à Saint-Jean près de Toulouse, contre sa décision de rendre son parking payant.

clinique union
Des maires ont lancé un appel à manifestation devant les locaux de la clinique de l’Union contre sa décision de rendre son parking payant. @ Pixabay

La clinique de L’Union à Saint-Jean, près de Toulouse, et le groupe Ramsay Santé, qui la détient, “font part de leur vive inquiétude face à l’appel de certains maires à manifester ce samedi 20 novembre sur le parvis de l’établissement”, dans un communiqué envoyé aux médias.

En effet, plusieurs maires ont lancé un appel à manifestation devant les locaux de l’établissementl’établissement. Ces derniers rejettent la décision de la clinique de rendre payant le stationnement sur son parking.

“La clinique de l’Union rappelle que l’activité d’un établissement de santé (urgences générales, maternité, réanimation, etc.) doit être assurée dans un contexte de sécurité optimale d’accueil et de prise en charge, a fortiori le week-end, période d’affluence dans les services d’urgences”, écrit l’établissement. Cette prise en charge sécurisée ne saurait être garantie au vu de l’invitation explicite au « débordement populaire »”, écrit l’établissement.

La clinique rappelle aussi son statut privé et ”s’étonne que dans un contexte sanitaire et sécuritaire qui doit conduire à observer des règles strictes, une telle action puisse être envisagée par des élus de la République”. Elle en appelle à leur responsabilité.

“Le ticket moyen est très inférieur aux stationnements payants municipaux” selon la clinique de l’Union

Dans le même communiqué, la clinique de l’Union justifie le caractère payant de son parking notamment par le besoin de “couvrir des coûts de maintenance et de sécurisation de ces parkings (qui sont entièrement supportés par l’établissement et non par la voirie ou les municipalités)”

Elle rappelle aussi qu’il existe plusieurs cas de gratuité et des tarifs préférentiels. Cela concerne par exemple “les personnes handicapées, les personnes accompagnant des mineurs hospitalisés ou les personnes venant pour des soins chroniques (comme la chimiothérapie)”.

La clinique note en fin de communiqué que “le ticket moyen est de 2,20 euros ce qui est très inférieur aux stationnements payants municipaux et semblable aux tarifs pratiqués par les autres établissements hospitaliers publics (CHU de Toulouse sur ses sites Purpan et bientôt Rangueil) et privés de l’agglomération toulousaine.”

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img