Jazz Week, Festival Ici&Là, Le monde des dinosaures et Persifal : les idées sorties du JT pour ce dimanche 26 janvier

De la danse et des friandises à l’Escale

Le festival Ici & Là est un rendez-vous incontournable de la danse contemporaine à Toulouse. 14 spectacles dans 7 lieux différents durant deux semaines, programmés par La place de la danse, le Centre de développement chorégraphique national de Toulouse. La représentation de ce dimanche 26 janvier, à l’Escale de Tournefeuille, ravira les petits et les grands. Il s’agit d’une transposition du conte Hansel et Gretel dans notre époque, les deux enfants abandonnés tombant dans le piège diabolique des sundaes et des hamburgers dégoulinants, des bonbons multicolores géants et des boissons pétillantes pleines de sucres cachés… Le chorégraphe, Christian Ubl, nous donne ainsi à réfléchir sur notre relation ambivalente à la nourriture.

Infos pratiques :
H&G à l’Escale, dimanche 26 janvier, à 17 heures, place Roger Panouse, à Tournefeuille
http://billetterie.laplacedeladanse.com/

Aller voir un tyrannosaure

À Toulouse, il n’y a guère que le Parc des expositions qui puisse accueillir Le monde des dinosaures, un spectacle qui vous fait découvrir 25 spécimens en taille réelle. Protocératops, tricératops, brachiosaure ou deinosuchus… le clou étant le T-Rex, mesurant 13,5 mètres de long et 4,5 mètres de haut, qui est robotisé. D’autres de ces géants du crétacé sont animés et équipés de selles pour être chevauchés. Un dino-quizz pour la famille, un espace paléontologie pour partir à la recherche de fossiles, un équipement de réalité virtuelle pour rencontrer un apatosaure vieux de 200 millions d’années, un film documentaire sur Le dernier jour des dinosaures… on sort de l’exposition avec un certain respect pour ces anciens maîtres incontestés de la planète.

Infos pratiques :
Le monde des dinosaures, au Hall 1 du Parc des expositions de Toulouse, le 26 février de 10 heures à 19 heures.
lemondedesdinosaures.sitew.fr

Une demi-journée de lyrisme

Que ceux qui ont du mal avec les longs spectacles passent leur chemin : celui-ci dure 5 heures 30 ! Les autres peuvent se faire beaux pour vivre, au cœur du magnifique Théâtre du Capitole, un moment unique de lyrisme et d’harmonie. Parsifal, le dernier chef-d’œuvre de Wagner, mystique et philosophique, raconte le parcours initiatique d’un jeune homme naïf qui devient le sauveur du Graal. Porté, entre autres, par le ténor autrichien Nikolai Schukoff et la mezzo-soprano française Sophie Koch sous la direction musicale de Franck Beermann et la mise en scène du visionnaire Adrien Bory, il y a de quoi en prendre plein les oreilles et les yeux.

Infos pratiques :
Parsifal de Wagner, au Théâtre du Capitole, à 15 heures, le dimanche 26 janvier
Réservation ici

Une fin d’après-midi jazzy

La quatrième édition de la Jazz Week du Taquin, le digne successeur du Mandala, au 23 rue des Amidonniers, se termine en beauté ce dimanche. Le café-concert accueillera la saxophoniste ténor quimpéroise Sophie Alour, auteur de plusieurs albums, qui s’est notamment illustrée aux côtés d’Aldo Romano, Laurent Coq, Wynton Marsalis ou Leon Parker. Elle jouera cette fois-ci avec le trio de base maison : Laurent Fickelson au piano, Julien Duthu à la contrebasse et Ton Ton Salut à la batterie. Ces trois résidents-là ressuscitent la grande époque des clubs de jazz où un groupe accompagnait des solistes différents chaque soir de la semaine.

Infos pratiques :
Sophie Alour à la Jazz Week du Taquin, dimanche 26 janvier, à 18 heures, au 23 rue des Amidonniers
Réservation ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.