mardi 22 juin 2021

Contact

ActualitésFermeture d’une auto-école près de Toulouse pour infractions à la réglementation

Fermeture d’une auto-école près de Toulouse pour infractions à la réglementation

La préfecture vient d’ordonner la fermeture administrative d’une auto-école, située en périphérie de Toulouse, pour de nombreux manquements à la réglementation et pour la mise en danger des prétendants au permis de conduire.

permis de conduire
CC DarkoStoja

Durant plusieurs mois, les agents de la Direction départementale des territoires (DDT), en charge de l’éducation routière et notamment de la délivrance et de la gestion des agréments des auto-écoles, ont observé le curieux manège d’un établissement de la périphérie de Toulouse. Celui-ci présentait aux examens du permis de conduire, « des candidats au niveau particulièrement faible », indique la préfecture de Haute-Garonne. De plus, le nombre de prétendants que le gérant de cette auto-école inscrivait à l’examen n’était pas compatible avec ses capacités réelles de formation. Phénomène que les agents de la DDT ont remarqué notamment au troisième trimestre 2020. Pour finir, les voitures utilisées pour assurer les cours de conduite et pour passer le permis présentaient des défauts mécaniques importants, « susceptibles de mettre la sécurité de leurs occupants en péril ».

Un contrôle qui confirme les soupçons

Autant d’anomalies qui ont mis la puce à l’oreille de la Direction départementale des territoires. En effet, cette dernière s’est interrogée quant au respect du programme de formation de l’auto-école, à l’utilisation des supports pédagogiques réglementaires et aux contrats établis entre les apprentis et le gérant. Pour confirmer ses soupçons, la DDT a demandé un contrôle de police dans l’établissement en question. Le résultat est tombé : « Cette opération a permis de mettre en lumière de multiples dysfonctionnements et infractions non seulement à la réglementation relative à la gestion administrative et financière des auto-écoles mais aussi aux droits des consommateurs », révèle la préfecture de Haute-Garonne.
L’institution a alors décrété la fermeture administrative de l’auto-école de la banlieue de Toulouse incriminée et a retiré l’agrément.

Source : communiqué de la préfecture de Haute-Garonne

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img