vendredi 30 octobre 2020
Actualités Explosion du chômage en Occitanie : « du jamais vu » pour Pôle emploi

Explosion du chômage en Occitanie : « du jamais vu » pour Pôle emploi

Une augmentation du chômage historique mais peu de nouveaux demandeurs d’emploi. Serge Lemaître, directeur de Pôle Emploi Occitanie décrypte une situation paradoxale.

Comme l’on pouvait s’y attendre, le chômage explose en Occitanie comme partout en France. Selon Pôle Emploi qui a récemment communiqué les chiffres pour le mois d’avril (444 800 demandeurs d’emploi en catégorie A), la région a connu une hausse du chômage de 21,7% par rapport au mois de mars (+23,9% par rapport à avril 2019). « Du jamais vu », selon Serge Lemaître, directeur de Pôle Emploi Occitanie, qui confirme une augmentation historique.

Peu de nouveaux inscrits pour l’instant

Mais contrairement à ce que pourraient laisser croire ces chiffres alarmants, les agences de l’organisme n’ont pas été submergées par un afflux massif de nouveaux demandeurs d’emploi. « La situation est un peu paradoxale car le nombre d’inscriptions est très proche de celui de l’année précédente. Si le chômage a augmenté, c’est parce que les personnes déjà inscrites n’ont pas trouvé de travail. De fait, très peu de gens sont sortis de nos fichiers alors qu’avril est traditionnellement le mois où commence les embauches de saisonniers », explique Serge Lemaître. En effet, en avril, que ce soit pour une reprise d’activité ou une entrée en stage ou en formation, le nombre de sorties des demandeurs d’emploi a chuté de plus 50% par rapport à la même période l’année précédente.

Effondrement des embauches

Avec les mesures gouvernementales, les emplois déjà occupés ont donc été plutôt épargnés pour le moment. Pôle Emploi a d’ailleurs enregistré moins de licenciements économiques que d’ordinaire en avril 2020. En revanche, c’est l’effondrement des recrutements qui a engendré une si forte hausse du chômage. « En temps normal, nous avons 1 450 nouvelles offres d’emploi quotidiennement. Quelques jours après le confinement, ce chiffre est tombé à moins de 300 et absolument tous les secteurs d’activité ont été concernés », précise le directeur régional.

« On se prépare à tous les scénarios »

Depuis le début du mois de juin, la situation se stabilise et le nombre de propositions d’embauches n’est plus inférieur que de 20% à ce qu’il est d’habitude. « Certains secteurs comme le commerce et la distribution, l’aide à la personne, la sécurité, le bâtiment ou l’agriculture semblent redémarrer », confirme Serge Lemaître. Mais l’heure n’est pas pour autant aux réjouissances car la crise économique qui s’annonce pourrait bien être violente. « C’est compliqué de prédire ce qui va se passer mais le volume d’emplois menacés est en effet très important et s’il se traduit en inscriptions, cela sera très compliqué. Nous nous préparons à tous les scénarios, le meilleur comme le pire. Nos agences seront prêtes quoi qu’il arrive. »

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport