[Escapade] 4 visites pour sortir des sentiers battus dans les Pyrénées-Orientales

Pour ce dernier week-end de vacances, le Journal Toulousain vous propose quatre visites incontournables pour découvrir plus en profondeur les Pyrénées-Orientales.

Le petit train jaune CC by 3.0 Herbert Ortner

Grimper les Pyrénées en ‘’Canari’’

Arborant les couleurs catalanes depuis plus d’un siècle, l’incontournable petit train jaune, également surnommé le ‘’Canari’’ par les habitants, est un emblème local. Sur cette ligne de 62,5 kilomètres qui relie Villefranche-de-Conflent et Latour-de-Carol, les wagons à la livrée sang et or escaladent les flancs pyrénéens et progressent à 30 kilomètres/heures, sur un tracé magnifique parcourant plus de mille mètres de dénivelé. Par temps clair, les voyageurs pourront s’installer dans le wagon découvert et profiter du panorama qui se déploie devant eux. En suivant la vallée du Têt puis en parcourant le plateau de Cerdagne, cette voie de chemin de fer permet de découvrir, au fil des virages, de petits villages de montagne, la silhouette d’une ancienne église romane ou les majestueux massifs du Cambre d’Aze ou du Carlit. Pour prendre le train, il vous suffira de faire un signe au conducteur depuis une des gares desservies. Vous pourrez alors acheter votre billet directement dans les wagons. Pour descendre, il vous faudra avertir le contrôleur !

Infos pratiques
Le détail du parcours ici.

Une mère qui a choisi de rejoindre le groupe d’autodéfense de sa communauté, au Mexique © Alfredo Bosco / Luz avec le soutien du Figaro Magazine

Premier week-end pour découvrir les photos de Visa pour l’image à Perpignan

Les manifestations à Hong Kong, la pandémie de Covid-19 ou la situation des femmes à travers le monde… Le festival international du photojournalisme de Perpignan, Visa pour l’image, qui lance ce week-end son édition 2020, est une plongée sans fard dans l’actualité la plus brûlante, trop souvent violente et brutale. Une maîtresse d’école armée d’une carabine au Mexique, des paysages dévastés par l’activité humaine ou des foules de manifestants vibrantes d’un désir de liberté et de démocratie, tous ces clichés nous frappent autant qu’ils racontent notre société. Les images saisies par l’œil sensible des photographes professionnels savent aussi être émouvantes et évocatrices. Ainsi, au fil des expositions, le visiteur découvre un récit des drames contemporains ponctués par des regards pleins de force et d’humanité. Avec également des projections et une série de rencontres, Visa pour l’image est un événement qui change notre vision du monde, de la photographie et de l’information.

Infos pratiques
Du 29 août au 27 septembre
20 expositions gratuites
https://www.visapourlimage.com

Orgues Illes sur Têt visite Pyrénées-Orientales
Les Orgues d’Illes-sur-Têt, une visite incontournable dans les Pyrénées-Orientales CC by SA 3.0 Ancalagon

Se laisser ensorceler par les cheminées de fée à Ille-sur-Têt

Se perdre dans les sentiers qui serpentent entre les Orgues d’Ille-sur-Têt donne l’impression d’explorer une planète lointaine. En effet, ce dédale de longues colonnes minérales, appelées cheminées de fée, offre un décor lunaire digne d’un conte fantastique. On s’attendrait presque à y croiser un lutin au détour d’un rocher. Situées à une trentaine de minutes de Perpignan, les Orgues d’Ille-sur-Têt est un ensemble de formations géologiques hors du commun, produites par l’érosion de roches sédimentaires vieilles de quatre millions d’années. Un véritable joyau minéral considéré comme patrimoine exceptionnel et classé site protégé depuis 1981. Toutefois, ces colonnes majestueuses, constituées de sable et d’argiles sont très fragiles. Il est donc interdit de les escalader. En revanche, elles offrent un sujet particulièrement intéressant pour tous les amateurs de photographie.

Infos pratiques
Le site des Orgues à 3 Kilomètres du village d’Ille sur Tet, en direction de Montalba.
Visite payante.
http://lesorgues.ille-sur-tet.com

Abaye Canigou visite Pyrénées-Orientales
Abbaye Saint Martin du Canigou CC by SA 3.0 Rainer Brunet-Guilly

S’élever jusqu’à l’abbaye Saint-Martin-du-Canigou

Perchée sur un nid d’aigle des contreforts occidentaux du massif du Canigou, l’abbaye bénédictine Saint-Martin-du-Canigou domine toute la vallée du Cady depuis près de mille ans. Avec son clocher lombard, ses chapiteaux de marbre cet ancien monastère est un joyau de l’art roman catalan présenté dans l’écrin naturel le plus exceptionnel qui soit. Un belvédère, légèrement en surplomb de l’édifice, permet de découvrir un panorama à couper le souffle. Pour monter jusqu’à cette jolie abbaye, classée monument historique en 1889, il faudra emprunter un parcours de randonnée au départ du village de Casteil. Une marche d’une quarantaine de minutes sur l’une des étapes du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, au cœur d’une nature sauvage et généreuse.

Infos pratiques
Visites guidées uniquement.
Abbaye Saint-Martin-du-Canigou, 66820 CASTEIL
https://stmartinducanigou.org/fr/tarifs-des-visites

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.