mardi 18 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésElisea Vintage : une friperie non-genrée sur Instagram

Elisea Vintage : une friperie non-genrée sur Instagram

Des vêtements de seconde main, qui s’adressent aux femmes comme aux hommes, le tout proposé à la vente uniquement en ligne. Elisea se veut vintage tout en étant dans l’ère du temps.

Elisea Vintage / Crédit : Malik Lassoued
Elisea Vintage / Crédit : Malik Lassoued

Casser les genres. C’est un peu l’objectif de cette friperie en ligne. Elisea Vintage propose des vêtements que “tout le monde peut porter, peu importe son genre”. Derrière cette boutique virtuelle, deux Toulousaines Alicia et Mahine.

Les deux amies se sont lancées dans ce projet du jour au lendemain en mai dernier. « Ma famille avait beaucoup de vêtements et ne savait pas quoi en faire » se rappelle Alicia. « C’était vraiment vintage, et j’ai trouvé une esthétique dans ces pièces-là. J’ai proposé à ma famille de les vendre. On m’a répondu occupe toi s’en. » Des paroles prises au pied de la lettre.

Pour trouver de potentiels clients, un compte Instagram est ouvert. Il faut alors trouver un nom. Ce sera Elisea Vintage. « On voulait quelque chose qui nous raccroche à Toulouse. On est tombé sur ce prénom Elisea qui est issu de l’Occitan. Ça a été un coup de cœur » avoue Mahine. Une fois le compte Instagram ouvert, il faut l’alimenter. Se pose alors une question. Comment se démarquer sur la plateforme ? Réponse d’Elisea Vintage : créer une identité.

Elisea Vintage : une identité particulière

L’équipe derrière le concept organise alors un premier shooting dans un vieux bâtiment avec un esprit vintage. En plus de cela, sur les photos, chaque pièce à la vente est portée par un homme ainsi que par une femme. Pour Elisea, la mode n’a pas de genre. « A la base, on avait du mal à déterminer si le vêtement était féminin ou masculin. Il s’agissait d’ancienne pièce et nous ne connaissions pas les marques ce qui ne nous aidait pas pour les catégoriser » explique Alicia. « Et puis personnellement, je n’ai jamais vu une boutique non-genrée » ajoute Mahine. Le compte Instagram a alors développé ce concept original.

Après quelques publications sur les réseaux sociaux, les articles se vendent les uns après les autres. Une demande qui vient même d’autres villes françaises. C’est pourquoi Elisea assure des envois par colis. Un succès rapide qui pousse Elisea à trouver de nouvelles pièces dans les vides greniers pour les proposer à la vente en ligne.

Une fois le stock rempli, une nouvelle collection est proposée sur Instagram avec à chaque fois un thème différent. « La prochaine collection devrait arriver à la fin de l’hiver » avance Mahine. En attendant, il reste encore quelques pièces disponibles pour la collection d’automne dernier.

Léo Molinié

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img