[Dossier] Toulouse Métropole encourage les gestes du quotidien

Cette semaine, la rédaction du Journal Toulousain s’est penchée sur les solutions locales pour améliorer la gestion des déchets. 

réduction des déchets toulouse
©BDR

Composter. Toulouse Métropole encourage les habitants à valoriser leurs déchets organiques, qui représentent 30 % de leurs ordures ménagères. La collectivité propose ainsi des composteurs domestiques individuels à tarifs préférentiels – elle en a distribué plus de 5600 entre 2011 et 2015 – et a également équipé 55 résidences en composteurs collectifs. Cette initiative aurait permis de détourner de l’incinération pas moins de 403 tonnes de biodéchets depuis 2011. L’installation de composteurs est également expérimentée dans les jardins publics de la ville.

réduction des déchets toulouse
©DR

En finir avec les prospectus. Lancée par le gouvernement en 2005, l’initiative Stop Pub est aujourd’hui l’affaire des associations environnementales ou encore des collectivités. En 2013, la métropole toulousaine a généralisé la distribution gratuite de cet autocollant à l’ensemble des communes du territoire. Disponible en mairie, il est aujourd’hui présent sur 31 % des boîtes aux lettres pour indiquer aimablement de ne pas les remplir de prospectus. De quoi éviter l’impression de 439 tonnes de courriers publicitaires.

réduction des déchets toulouse
©B.ACH

Ne pas gaspiller au restaurant Débarquée des États-Unis, la mode du doggy bag s’installe progressivement en France. En 2015, Toulouse Métropole a souhaité expérimenter le Gourmet Bag, une de ces initiatives permettant d’emporter ses restes après un repas au restaurant afin d’éviter qu’ils finissent à la poubelle. Huit tables toulousaines y ont participé : Le Saint-Sauvage, Les Sales Gosses, le 100 Gênes, Chez Yannick et Le Louchebem à Toulouse, Le Virgil à Fenouillet, Le Louchebem de Caro à Saint-Alban et D’Cadei à Villeneuve-Tolosane. 8500 clients ont pu être sensibilisés durant cette expérimentation.

A lire aussi :

-          Déchets : comment vider son sac 

-          Consommer mieux pour jeter moins 

-          Dans le quotidien d’une Toulousaine « zéro déchet »

-          Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas 

-          Les solutions pour réduire ses déchets 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.